Henri II, roi de France, recevant un chevalier dans l'Ordre de Saint-Michel en 1555

Henri II, roi de France, recevant un chevalier dans l'Ordre de Saint-Michel en 1555



Relevé d'une miniature ornant les statuts de l'Ordre de Saint-Michel, de la collection Gaignières. Le chevalier reçu est Martin du Bellay, seigneur de Langey, prince d'Yvetot, dont on voit au bas de la page les armes : "D'argent à la bande fuselée de gueules, accompagnée de six fleurs de lis d'azur, mises en orle, trois en chef et trois en pointe, qui est du Bellay ; écartelé d'azur au lion d'or semé de fleurs de lis du même, qui est de Beaumont-le-Vicomte, et sur le tout d'argent, au chef de gueules, au lion d'azur brochant sur le tout, armé, lampassé et couronné d'or qui est de Vendôme ancien." Notons qu'il s'agit ici de ses armes antérieures à son mariage avec Isabelle Chenu, héritière de la principauté (naguère royaume) d'Yvetot, bien que celui-ci ait eu lieu en 1533, soit longtemps avant sa réception dans l'Ordre. Pourtant, il avait depuis lors modifié ses armes ainsi : "Parti, à dextre, coupé en chef d'argent à la bande fuselée de gueules, accompagnée de six fleurs de lis d'azur en orle ; en pointe, d'azur au lion d'or, semé de fleurs de lis de même ; à senestre, d'hermines, au chef d'or, chargé de cinq losanges de gueules."