Marie de Médicis, reine de France et de Navarre, en 1638, par Honthorst

Marie de Médicis, reine de France et de Navarre, en 1638, par Honthorst



Véritable rareté, ce beau portrait fut nécessairement peint au cours du bref séjour que fit Marie de Médicis à Amsterdam, intermède entre Bruxelles et Londres, d'août à novembre 1638. Impression ou réalité, le visage paraît plus las et mélancolique que sur les portraits de Van Dyck. De fait, c'est à compter de son départ de Bruxelles que l'exil doré des premiers temps prit fin. La période de l'exil amer commençait.