Marie-Anne d'Autriche, reine d'Espagne, vers 1665, atelier de Velasquez
Marie-Anne d'Autriche, reine d'Espagne, vers 1665, atelier de Velasquez

Ce portrait est une véritable rareté : Marie-Anne est ici vêtue et surtout coiffée pour la première fois selon une mode nouvelle, qui se portera à la cour d'Espagne, avec quelques variantes, jusqu'à la dernière décennie du siècle (avant d'être détrônée par la fontanges à la française). Le plus intéressant est de pouvoir observer ici la transition avec la coiffure précédente, étagée en largeur : la raie sur le côté avec mèche en biais sur le front est la grande nouveauté, mais les cheveux qui tombent sur les épaules continuent d'être crêpés pour garder un certain volume. Au fil des années, ils tomberont de façon de plus en plus lisse et souple, simplement ondulés, comme on le voit sur les portraits des belles-filles de Marie-Anne, Marie-Louise d'Orléans et Marie-Anne de Neubourg. Sur les portraits de cette dernière, on observera le dernier avatar de cette coiffure, avec la disparition de la raie et de la mèche, remplacées par les cheveux tirés en arrière.