Les infantes Isabelle-Claire-Eugénie (à gauche) et Catherine-Michelle, par Sanchez Coello

Les infantes Isabelle-Claire-Eugénie (à gauche) et Catherine-Michelle, par Sanchez Coello