AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
François-Salvator d'Autriche-Toscane et Marie-Valérie d'Autriche


------


François-Salvator, archiduc d'Autriche-Toscane (1866-1939),
et sa femme Marie-Valérie, archiduchesse d'Autriche (1868-1924)






François-Salvator, archiduc d'Autriche-Toscane était le fils de Charles-Salvator, archiduc d'Autriche-Toscane, et de Marie-Immaculée-Clémentine de Bourbon-Siciles.

Marie-Valérie, archiduchesse d'Autriche, était la fille cadette de l'Empereur François-Joseph d'Autriche et d'Élisabeth de Bavière, dite "Sissi".

Généalogie de François Salvator :

Son père l'archiduc Charles-Salvator (1839-1892) était le fils de l'archiduc Léopold II d'Autriche, grand-duc de Toscane et de Marie-Antoinette de Bourbon-Siciles (fille de François Ier, demi-sœur de Marie-Caroline, duchesse de Berry, sœur de Marie-Christine, reine d'Espagne, de Louis-Charlotte, duchesse de Cadix, de Thérèse-Françoise, impératrice du Brésil, et de Ferdinand II, roi des Deux-Siciles. La mère de Charles-Salvator et le père de Marie-Immaculée étaient donc frère et sœur). Charles-Salvator était le frère de "Jean Orth" et le demi-frère d'Augusta (fille de Léopold II et de sa première femme Anne de Saxe), femme de Léopold de Bavière (mère du roi Louis III et de Léopold-Maximilien, époux de Gisèle, sœur de Marie-Valérie). Léopold II était lui-même le fils de l'archiduc Ferdinand III, grand-duc de Toscane et de Marie-Louise de Bourbon-Siciles. Ferdinand III étant lui-même le fils de l'Empereur Léopold II. Et là, on constate que Ferdinand III et Marie-Louise étaient doublement cousins germains, car l'empereur Léopold II, père de Ferdinand III, était le frère de Marie-Caroline d'Autriche, mère de Marie-Louise, et l'impératrice Marie-Louise de Bourbon, mère de Ferdinand, était la sœur de Ferdinand Ier des Deux-Siciles, père de Marie-Louise.


Sa mère Marie-Immaculée-Clémentine de Bourbon-Siciles (1844-1899) était la fille du roi Ferdinand II des Deux-Siciles et de sa deuxième femme, Marie-Thérèse d'Autriche-Teschen, fille de l'archiduc Charles d'Autriche-Teschen et de Henriette de Nassau-Weilbourg (Charles était un des innombrables enfants de l'Empereur Léopold II). Parmi les non moins innombrables frères et sœurs de Marie-Immaculée, relevons les comtes de Trani et d'Agrigente, époux de Mathilde (sœur de Sissi) et Isabelle (fille d'Isabelle II), Marie-Annonciade qui épousa l'archiduc Charles-Louis, frère de François-Joseph, et fut la mère de François-Ferdinand et de Marguerite-Sophie, duchesse de Wurtemberg, et Marie-Pia qui épousa Robert de Bourbon-Parme et fut la mère entre autre, de l'impératrice Zita. Le demi-frère aîné, François II, fut l'époux de Marie, autre sœur de Sissi (il était le fils de Ferdinand II et de sa première femme, Marie-Clotilde de Savoie (fille de Victor-Emmanuel Ier, frère des comtesses de Provence et d'Artois), sœur de Marie-Béatrice, archiduchesse d'Autriche-Modène (femme de François IV, mère des comtesses de Chambord et de Montizon), de Marie-Anne, impératrice d'Autriche (femme de Ferdinand Ier), et de Marie-Thérèse, duchesse de Parme, (femme de Charles II, fils de Louis Ier et de Marie-Louise, fille de Charles IV d'Espagne).


Parmi les frères de François-Salvator, notons Léopold-Salvator, archiduc d'Autriche-Toscane (1863-1931), qui épousa Blanche de Bourbon, fille du duc de Madrid (fils de Jean "III", comte de Montizon et de Marie-Béatrice d'Autriche-Modène, sœur de la comtesse de Chambord) et de Marguerite de Bourbon-Parme (fille de Charles III et de Louise de France, fille du duc de Berry et sœur du comte de Chambord). Que de magnifiques alliances qui s'achèvent ici, leurs enfants s'étant tous mésalliés.