AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Robert III de La Marck, duc de Bouillon, et Guillemette de Sarrebruck

Robert III de La Marck, duc de Bouillon, par François-Édouard Picot (1834), d'après un original du temps
Guillemette de Sarrebruck, duchesse de Bouillon


Robert IV de La Marck, duc de Bouillon, et Jeanne de Brézé-Maulévrier

Robert IV de La Marck, duc de Bouillon
Jeanne de Brézé-Maulévrier, duchesse de Bouillon


Henri-Robert de La Marck, duc de Bouillon, et Françoise de Bourbon-Montpensier

Henri-Robert de La Marck, duc de Bouillon
Françoise de Bourbon-Montpensier, duchesse de Bouillon


------


Robert III de La Marck, duc de Bouillon (1492-1536)
et sa femme Guillemette de Sarrebruck (v.1495-1571)

puis leur fils
Robert IV de La Marck, duc de Bouillon, prince souverain de Sedan (1512-1556)
et sa femme Jeanne de Brézé-Maulévrier (1518-1574)

puis leur fils
Henri-Robert de La Marck, duc de Bouillon, prince souverain de Sedan (1539-1574)
et sa femme Françoise de Bourbon-Montpensier (v.1539-1587)






Robert III de La Marck, duc de Bouillon était le fils de Robert II de La Marck, duc de Bouillon, et de Catherine de Croÿ.

Guillemette de Sarrebruck était la fille de Robert de Sarrebruck, comte de Roucy, et de Marie d'Amboise (sœur du cardinal d'Amboise).

D'où :

- Robert IV de La Mark, duc de Bouillon, prince souverain de Sedan.

Les ducs de Bouillon de la maison de La Marck étaient jusque-là simplement seigneurs de Sedan, et Robert IV prit de son chef l'initiative de s'en dire prince souverain, ce dont Saint-Simon, dans sa haine contre la maison de la Tour d'Auvergne qui hérita de leurs titres, s'étranglait encore de rage près de deux siècles plus tard, leur contestant même, d'aventure, jusqu'à la légitimité de leur duché de Bouillon.

Robert IV de La Mark épousa Jeanne de Brézé-Maulévrier, fille de Louis de Brézé, comte de Maulévrier, et de Diane de Poitiers, la célèbre favorite de Henri II.

D'où essentiellement :

- Henri-Robert, de La Marck, duc de Bouillon, prince souverain de Sedan (qui suit) ;

- Antoinette, qui épousa Henri, duc de Montmorency.

Ajoutons en passant qu'une autre de leurs filles, Catherine, épousa Jacques de Harlay, seigneur de Champvallon, et fut la grand-mère de François de Harlay de Champvallon, le fameux archevêque de Paris sous Louis XIV, qui eut tant maille à partir avec les Jansénistes.


Henri-Robert de La Mark épousa Françoise de Bourbon-Montpensier, fille de Louis II de Bourbon, duc de Montpensier, et de Jacqueline de Longwy.

D'où une fille unique :

- Charlotte, qui épousa Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne.

C'est par ce mariage que le duché de Bouillon et la principauté de Sedan (ainsi que divers autres titres de moindre importance) passèrent à la maison de La Tour d'Auvergne.