AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
Louis IV, duc de Bavière, Empereur des Romains
Louis IV, duc de Bavière, Empereur des Romains
Marguerite de Hainaut, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande, duchesse de Bavière, impératrice d'Allemagne
Albert, duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande
Guillaume II (IV), duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande
Jacqueline de Bavière, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande, dessin du recueil d'Arras
Jacqueline de Bavière, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande
Jacqueline de Bavière, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande
Jacqueline de Bavière, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande
Jean III dit "Sans Pitié", duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande, dessin du recueil d'Arras
Jean III dit "Sans Pitié", duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande


------


Louis IV, duc de Bavière, Empereur des Romains (1281-1347)
et sa femme Marguerite de Hainaut (1311 ?1356)

puis leur fils
Albert Ier, duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande (1336-1404)

puis ses fils
Guillaume II (IV), duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande (1365-1417)
et sa fille Jacqueline de Bavière, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande (1401-1436)

Jean III Sans Pitié, duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande (1374-1425)






Louis IV, duc de Bavière, Empereur des Romains était le fils de Louis II, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin, et de Mathilde d'Autriche.

De ses fils, nés de deux mariages successifs, sortirent plusieurs branches de ducs de Bavière, qui se répartirent le duché en différentes subdivisions - alors que la Haute et la Basse-Bavière venaient à peine d'être réunies en la personne de leur père.

Ces diverses branches s'éteignirent successivement à l'exception d'une seule, et furent donc toutes de nouveau réunies un siècle et demi plus tard en la personne de l'héritier de la seule branche subsistante, Albert IV, duc de Bavière.


Louis IV épousa d'abord Béatrice de Silésie-Schweidnitz, fille de Boleslas de Silésie dit le Sévère, duc de Schweidnitz-Jauer, et de Béatrice de Brandebourg.

D'où essentiellement :

- Louis V, duc de Haute-Bavière, margrave de Brandebourg, comte de Tyrol ;

- Étienne II, duc de Bavière-Landshut.


Louis IV épousa ensuite Marguerite de Hainaut, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande, fille et héritière de Guillaume Ier (III), comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande, et de Jeanne de Valois.

D'où essentiellement :

- Élisabeth, qui épousa Ulrich, comte héritier de Wurtemberg ;

- Albert Ier, duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande.


Albert Ier épousa Marguerite de Brieg, d'où essentiellement :

- Guillaume II (IV), duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande ;

- Jean III Sans Pitié, duc de Bavière-Straubing (comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande par usurpation) ;

- Marguerite, qui épousa Jean Sans Peur, duc de Bourgogne ;

- Jeanne, qui épousa Albert IV, duc d'Autriche.


Guillaume II (IV) épousa Marguerite de Bourgogne, sœur de Jean Sans Peur (ce fut un double mariage Bourgogne-Bavière). D'où une fille unique, Jacqueline de Bavière, qui ne pouvait hériter du duché de Bavière-Straubing, les femmes n'y étant pas admises ; mais en revanche, elle était incontestable héritière des comtés de Hainaut, Hollande et Zélande, transmissibles en ligne féminine.

Jean III Sans Pitié succéda donc légitimement à son frère comme duc de Bavière-Straubing. Mais, personnage aussi peu amène que son surnom l'indique, il ne voulut pas s'en tenir là, et disputa indignement l'héritage des comtés de Hainaut, Hollande et Zélande à sa nièce Jacqueline, qui eut le dessous.

Bien mal acquis ne lui profita pas, car Jean III mourut bientôt sans postérité.

Les comtés de Hainaut, de Hollande et de Zélande revinrent à Jacqueline.

Cette dernière fut mariée trois fois, d'abord avec Jean de France, duc de Touraine, dauphin de France, puis avec Jean de Bourgogne, duc de Brabant, enfin avec Humphrey de Lancastre, duc de Gloucester. Mais elle n'eut de postérité d'aucun de ces mariages.

Ainsi, après elle, les comtés de Hainaut, de Hollande et de Zélande passèrent donc à la maison de Bourgogne en la personne de son double cousin germain Philippe le Bon, en tant que fils de Marguerite de Bavière.

Le duché de Bavière-Straubing fut réuni aux possessions d'Ernest, duc de Bavière-Munich, issu de la branche de Bavière-Landshut.