AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint

Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint, adolescent, par Sanchez Coello
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint, par Sanchez Coello
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint, par Pantoja de la Cruz
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint, avec en arrière-plan la Bataille de Lépante
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint, détail de son gisant à l'Escurial


Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV d'Espagne (et sa mère Maria Calderon)

Maria Calderon, dite "La Calderona", maîtresse de Philippe IV
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV, enfant, par Eugenio de la Cueva
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV, adolescent, par Carreño de Miranda
Don Juan d'Autriche,fils légitimé de Philippe IV, à 19 ans, en 1648, par Ribera
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV, à 27 ans, en 1656, par Nuvolone
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV
Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV


------


Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Charles-Quint (1547-1578)

puis

Don Juan d'Autriche, fils légitimé de Philippe IV (1629-1679)
et sa mère Maria Calderon, dite "la Calderona" (1611 ?1646)






Sont ici réunis les deux plus illustres bâtards de la maison de Habsbourg d'Espagne, lesquels sont connus sous le même nom de Don Juan d'Autriche.

Le premier Don Juan d'Autriche (Jérôme-Jean) était le fils de Charles-Quint et de sa maîtresse Barbara Blomberg.

Barbara Blomberg, fille d'un bourrelier de Ratisbonne, eut une brève mais passionnée liaison avec Charles-Quint lors du passage de l'Empereur et roi dans cette ville, dans laquelle il était venu tenir une Diète d'Empire. Il en sortit ce fils, qui fut légitimé, avec le rang d'infant, par son demi-frère Philippe II, roi d'Espagne, fidèle aux dernières volonté de leur père. Il fut l'un des plus grands capitaine de son siècle, et avant tout le triomphateur des Turcs qu'il écrasa à la bataille de Lépante. Mais il mourut hélas prématurément, du typhus, à trente-trois ans.

Le second Don Juan d'Autriche (Jean-José) était le fils de Philippe IV et de sa maîtresse Maria Calderon, dite "la Calderona".

Maria Calderon fut assurément la plus belle et la plus fameuse actrice espagnole de son temps. De sa liaison avec Philippe IV naquit ce fils que son père légitima lorsqu'il eut atteint l'âge de treize ans. La Calderona quitta la scène peu après la naissance de son fils, et prit le voile au monastère des bénédictines de Saint-Jean-Baptiste de Guadalajara, dont elle devint abbesse de 1643 à sa mort en 1646. Quant à Don Juan, malgré de grandes qualités de caractère et son incontestable courage, il ne remporta pas les mêmes succès militaires que son arrière-grand-oncle homonyme, car toutes les batailles auxquelles il participa furent malheureuses pour l'Espagne. Il eût peut-être mieux réussi dans la vie politique s'il en avait eu le temps, puisqu'il fut ensuite nommé premier ministre par son demi-frère Charles II, mais il mourut moins de deux ans plus tard. Tout au moins décida-t-il du mariage du roi avec Marie-Louise d'Orléans, nièce de Louis XIV.

Il eut plusieurs enfants naturels, dont, d'une fille ou nièce du peintre Ribera :

- Marguerite d'Autriche, religieuse au Monastère Royal des Carmélites Déchaussées de Madrid.


Remarquons que le physique avantageux de l'un et l'autre de ces princes atteste qu'ils furent bien des enfants de l'amour…