AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
René de Lorraine, marquis d'Elbeuf
Louise de Rieux, marquise d'Elbeuf
Charles I<sup>er</sup> de Lorraine, marquis puis duc d'Elbeuf, en grande tenue de chevalier du Saint-Esprit, relevé d'un ancien vitrail de l'église des Cordeliers, à Paris
Charles II de Lorraine, duc d'Elbeuf
Catherine-Henriette de Bourbon, légitimée de France, duchesse d'Elbeuf, en grand deuil de veuve
Charles III de Lorraine, duc d'Elbeuf


------


René de Lorraine, marquis d'Elbeuf (1536-1566)
et sa femme Louise de Rieux (1531-1570)

puis leur fils
Charles Ier de Lorraine, marquis puis duc d'Elbeuf (1556-1605)

puis son fils
Charles II de Lorraine, duc d'Elbeuf (1596-1657)
et sa femme Catherine-Henriette de Bourbon, légitimée de France (1596-1663)

puis leur fils
Charles III de Lorraine, duc d'Elbeuf (1620-1692)






René de Lorraine, marquis d'Elbeuf, était le fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, et d'Antoinette de Bourbon.

Il épousa Louise de Rieux, fille de Claude de Rieux, comte d'Harcourt, et de Suzanne de Bourbon-Montpensier (fille de Louis de Bourbon, prince de la Roche-sur-Yon). C'est par Louise que le comté d'Harcourt passa à la maison de Lorraine.

D'où :

- Marie, qui épousa Charles de Lorraine, duc d'Aumale ;

- Charles Ier, marquis puis duc d'Elbeuf.

Il épousa Marguerite de Chabot-Charny, fille de Léonor de Chabot, comte de Charny, et de Françoise de Rye-Longwy (Françoise était fille de Joachim de Rye et Antoinette de Longwy, elle-même fille de Christophe de Longwy, frère cadet de Jean de Longwy, père de Jacqueline, duchesse de Montpensier. Notons qu'en outre Léonor de Chabot-Charny était lui-même fils de Françoise de Longwy, autre fille de Jean de Longwy, donc sœur de Jacqueline).

D'où essentiellement :

- Charles II de Lorraine, duc d'Elbeuf ;

- Henri de Lorraine, comte d'Harcourt et d'Armagnac.

Charles épousa Catherine-Henriette de Bourbon, légitimée de France, fille naturelle de Henri IV, roi de France et de Navarre, et de Gabrielle d'Estrées, duchesse de Beaufort.

D'où notamment :

- Charles III de Lorraine, duc d'Elbeuf ;

- François-Marie de Lorraine, comte de Lillebonne, qui épousa Anne de Lorraine, fille de Charles IV, duc de Lorraine, et de Béatrice de Cusance. D'où Élisabeth de Lorraine-Lillebonne, mademoiselle de Commercy, qui épousa Louis de Melun, prince d'Epinoy, et Béatrice-Hiéronyme de Lorraine-Lillebonne, mademoiselle de Lillebonne, abbesse de Remiremont.

Charles III de Lorraine se maria trois fois.

D'abord avec Anne-Élisabeth de Lannoy, fille de Charles, comte de Lannoy, et d'Anne d'Aumont.

D'où :

- Anne-Élisabeth, qui épousa son cousin de la branche aînée, Charles-Henri de Lorraine, prince de Vaudémont et de Commercy.

Ensuite avec Élisabeth de la Tour d'Auvergne, fille de Frédéric Maurice de La Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, et d'Éléonore-Fébronie de Berghes.

D'où essentiellement deux fils, Henri et Emmanuel-Maurice, qui portèrent successivement le titre de duc d'Elbeuf après leur père, et moururent sans postérité. Cette branche s'éteignit donc et le titre passa à leur cousin Charles-Eugène de Lorraine, prince de Lambesc, de la branche issue de Henri de Lorraine, comte d'Harcourt et d'Armagnac.

Enfin avec Françoise de Montault-Navailles, fille de Philippe de Montault, duc de Navailles, et de Suzanne de Beaudéan (cette dernière fut la marraine de Françoise d'Aubigné, marquise de Maintenon ; son père M. de Beaudéan était en effet gouverneur de la citadelle de Niort quand y naquit la future épouse secrète de Louis XIV ; Constant d'Aubigné était un prisonnier de marque confié spécialement à la garde du gouverneur. On voit que les rapports étaient cordiaux puisque la fille du geôlier tint celle du prisonnier sur les fonts).

D'où essentiellement :

- Suzanne-Henriette, qui épousa Charles III Ferdinand de Gonzague, duc de Mantoue.