AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
Sigismond Bathory, prince de Transylvanie
Marie-Christine d'Autriche-Styrie, princesse de Transylvanie
Marie-Christine d'Autriche-Styrie, princesse de Transylvanie


------


Sigismond Bathory, prince de Transylvanie (1572-1613)
et sa femme Marie-Christine d'Autriche-Styrie (1574-1621)






Sigismond Bathory, prince de Transylvanie, était le fils de Christophe Bathory, voïvode de Transylvanie, et d'Élisabeth Bocksay.

Marie-Christine d'Autriche-Styrie était la fille de Charles II, archiduc d'Autriche-Styrie, et de Marie de Bavière.


Christophe Bathory était lui-même fils d'Étienne Bathory de Somlyo.

Étienne Bathory de Somlyo avait été un compagnon d'armes de Jean Zappolya, prince de Transylvanie. Lorsque le fils de ce dernier mourut sans postérité, Étienne s'imposa comme son successeur, prenant toutefois le simple titre de voïvode de Transylvanie.

Il épousa Catherine Telegdi, dont il eut essentiellement, outre Christophe :

- Étienne Bathory, prince de Transylvanie, puis roi de Pologne. Étienne, à la différence de son père, avait repris le titre de prince de Transylvanie ; lorsqu'il devint roi de Pologne, il confia la Transylvanie à son frère Christophe, mais seulement avec le titre de voïvode, Étienne restant prince titulaire. Et le fils de Christophe, Sigismond, ne fut prince à son tour que lorsque son oncle Étienne mourut sans postérité ;

- Anne Bathory, qui épousa un cousin, Georges Bathory d'Ecsed, dont elle eut la terrible Élisabeth Bathory, surnommée familièrement "la comtesse sanglante" ou autre "comtesse Dracula", dont les crimes sadiques firent une figure de légende.

Pour en revenir à Sigismond, prince brouillon et fantasque, il n'eut pas d'enfants de Marie-Christine d'Autriche, dont il se sépara après quatre ans de mariage. Il céda à la fin de sa vie la Transylvanie à l'Empereur Rodolphe II, et mourut dans l'obscurité à Prague.

Marie-Christine se retira au couvent des Dames-Nobles de Hall-en-Tyrol, dont elle devint abbesse (voir ICI Marie-Christine en habit religieux, avec sa sœur et ses tantes).