AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
Louis de Lorraine-Guise, prince de Phalsbourg
Louis de Lorraine-Guise, prince de Phalsbourg, par Dumonstier
Louis de Lorraine-Guise, prince de Phalsbourg, gravure de Jacques Callot
Henriette de Lorraine, princesse de Phalsbourg, par Van Dyck
Henriette de Lorraine, princesse de Phalsbourg, par Van Dyck
Henriette de Lorraine, princesse de Phalsbourg


------


Louis de Lorraine-Guise, prince de Phalsbourg (1588-1631),
et sa femme Henriette de Lorraine, princesse de Phalsbourg (1605-1660)






Louis de Lorraine-Guise était le fils naturel de Louis II de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims, le Cardinal de Lorraine, et de sa maîtresse Marie Aymeric de Loscherenne.

Henriette de Lorraine était la fille de François II, duc de Lorraine, et de Christine de Salm.


Louis de Lorraine-Guise, naquit peu avant l'assassinat de son père. Titré baron d'Ancerville, il fut élevé à la cour de son lointain cousin Henri II, duc de Lorraine, dont il devint le grand chambellan et favori. Le duc, marque de faveur insigne, voulut le marier à sa fille Nicole de Lorraine, héritière du duché, ce qui aurait fait de Louis un duc de Lorraine "jure uxoris". Un tel mariage suscita tant d'opposition que Henri II dut y renoncer.

Henri maria donc finalement sa fille Nicole à son neveu Charles, fils de son frère cadet François. Quant à Louis, il épousa en compensation Henriette, propre sœur de Charles.

Sans préjuger de l'attitude qu'aurait eue Louis si le mariage initial avait eu lieu, on ne peut s'empêcher de penser que la pauvre Nicole n'aurait certainement pas pu être plus malheureuse avec lui qu'avec Charles. On sait qu'à la mort de Henri, Charles qui ne voulait pas se contenter d'être le mari de la duchesse, fit contester la capacité de sa femme et cousine germaine à succéder au duché, en poussant son père François à faire valoir ses droits. Il obtint gain de cause. François, devenu François II, duc de Lorraine, abdiqua immédiatement en faveur de son fils, qui devint Charles IV, duc de Lorraine.

Charles IV désira aussitôt donner à sa sœur Henriette un rang plus digne de sa naissance, et demanda à l'Empereur Ferdinand II d'ériger pour elle et son mari les villes de Phalsbourg et Lixheim, dans les Vosges, en principauté. Louis et Henriette furent désormais prince et princesse de Phalsbourg.

Veuve peu après, Henriette, caractère tout aussi extravagant que son frère, se remaria successivement avec deux gentilshommes espagnols et avec un gentilhomme génois (qui tous prirent à leur tour le titre de prince de Phalsbourg et Lixheim). Elle n'eut d'enfants d'aucun de ses mariages.