AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Charles X, roi de Suède, et Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp

Charles X, roi de Suède
Christine, reine de Suède, désignant pour héritier son cousin Charles de Deux-Ponts, futur Charles X, par Lafrensen (1793)
Charles X, roi de Suède, par Ulrika Pasch
Charles X, roi de Suède
Charles X, roi de Suède
Charles X, roi de Suède
Charles X, roi de Suède, par Sébastien Bourdon
Charles X, roi de Suède
Charles X, roi de Suède, et sa femme Hedwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède, par Ehrenstrahl
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède, par Ehrenstrahl
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède, par David von Krafft
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède, par Pierre Signac
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède, et son arrière-petit-fils Charles-Frédéric, duc de Schleswig-Holstein-Gottorp, en 1704, par David von Krafft
Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp, reine de Suède, et son arrière-petit-fils Charles-Frédéric, duc de Schleswig-Holstein-Gottorp, en 1704, par David von Krafft (variante)


Charles XI, roi de Suède, et Ulrique-Éléonore de Danemark

Charles XI, roi de Suède, à 5 ans, en 1660, par Ehrenstrahl
Charles XI, roi de Suède, à 7 ans, en 1662, par Ehrenstrahl (détail)
Charles XI, roi de Suède, à 7 ans, en 1662, par Ehrenstrahl
Charles XI, roi de Suède, à 11 ans, en 1666, par Ehrenstrahl
Charles XI, roi de Suède, à 11 ans, en 1666, par Ehrenstrahl (autre version)
Charles XI, roi de Suède, jeune homme, par Ehrenstrahl
Charles XI, roi de Suède
Charles XI, roi de Suède
Charles XI, roi de Suède
Charles XI, roi de Suède
Charles XI, roi de Suède, par Mijtens
Charles XI, roi de Suède, par Ulrika Pasch
Charles XI, roi de Suède
Charles XI, roi de Suède, âgé de 41 ans, en 1696, par Krafft
Charles XI, roi de Suède, sur son lit de mort
Justaucorps d'apparat de Charles XI, roi de Suède
La famille de Charles XI, roi de Suède, vers 1682, par Ehrenstrahl
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, en 1682, par Pierre Signac
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, miniature peinte par elle-même
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, en 1686, par Ehrenstrahl
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, par Jacques d'Agar
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, d'après Ehrenstrahl
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, par Ehrenstrahl
Ulrique-Éléonore de Danemark, reine de Suède, avec ses quatre fils morts enfants


Charles XII, roi de Suède

De g. à d., Ulrich, Gustave, Edwige-Sophie et Charles de Suède (futur Charles XII), enfants, par Ehrenstral
Charles XII, roi de Suède, par Ehrenstrahl
Charles XII, roi de Suède, par Ehrenstrahl
Charles XII, roi de Suède
Charles XII, roi de Suède, en 1697, par Ehrenstrahl
Charles XII, roi de Suède, gravure d'après David von Krafft
Charles XII, roi de Suède
Charles XII, roi de Suède
Charles XII, roi de Suède, par Rigaud
Charles XII, roi de Suède, par Tischbein, d'après un original perdu
Charles XII, roi de Suède, atelier de David von Krafft
Charles XII, roi de Suède, atelier de David von Krafft
Charles XII, roi de Suède, en 1712, peint par Stanislas Lesczinsky, roi de Pologne
Charles XII, roi de Suède, attribué à David von Krafft
Tenue de campagne et épée de Charles XII, roi de Suède
Cercueil de Charles XII, roi de Suède
Corps embaumé de Charles XII, roi de Suède, dans son cercueil
Visage momifié de Charles XII, roi de Suède
Profil de Charles XII, roi de Suède, avec l'impact du coup de mousquet qui lui fut fatal


------


Charles X, roi de Suède (1622-1660)
et sa femme Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp (1636-1715)

puis leur fils
Charles XI, roi de Suède (1655-1697)
et sa femme Ulrique-Éléonore de Danemark (1656-1693)

puis leur fils
Charles XII, roi de Suède (1682-1718)






Charles X, roi de Suède, était le fils de Jean-Casimir, comte palatin de Deux-Ponts-Kleebourg, et de Catherine de Suède.

Né Charles-Gustave de Deux-Ponts-Kleebourg, il monta sur le trône de Suède lorsque la reine Christine de Suède abdiqua en sa faveur. Elle avait en effet désigné pour successeur ce "demi-cousin germain", Catherine de Suède, mère de Charles-Gustave, étant demi-sœur de Gustave-Adolphe, père de Christine.

Edwige-Éléonore de Schleswig-Holstein-Gottorp était la fille de Frédéric III, duc de Schleswig-Holstein-Gottorp, et de Marie-Élisabeth de Saxe.

On remarquera qu'Edwige-Éléonore porte une miniature à l'effigie de son mari ornant son bracelet (portrait par Ehrenstrahl) et son corsage (portrait par Signac). Touchants témoignages d'affection conjugale… en dépit du fait qu'elle eut surtout un amant pendant plus de trente ans, Karl Gyllenstierna.

Sur son portrait par David von Krafft, Edwige-Éléonore est représentée avec auprès d'elle son arrière-petit-fils, Charles-Frédéric, qui sera duc de Schleswig-Holstein-Gottorp, et père du tsar Pierre III.

Charles X et Edwige-Éléonore eurent un fils unique :

- Charles XI, roi de Suède.

Prosper Mérimée a consacré à ce souverain une de ces nouvelles "de revenants", comme il les nommait, où il était passé maître. Elle dépeint l'effrayante vision prémonitoire que Charles XI aurait eue de la sanglante fin de son lointain successeur le roi Gustave III. On pourra lire ce court chef-d'œuvre de la littérature française, ici : "La Vision de Charles XI".

Charles XI épousa Ulrique-Éléonore de Danemark, fille de Frédéric III, roi de Danemark, et de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg.

D'où :

- Charles XII, roi de Suède ;

- Edwige-Sophie, qui épousa Frédéric IV, duc de Schleswig-Holstein-Gottorp ;

- Ulrique-Éléonore, qui épousa Frédéric Ier, landgrave de Hesse-Cassel, puis roi de Suède.

Et de plus quatre fils morts enfants : Gustave (qui vécut deux ans) et Ulrich (10 mois), et Frédéric et Charles qui ne vécurent que 15 jours et 3 mois. On remarquera à ce sujet le touchant portrait représentant Ulrique-Éléonore contemplant au ciel ces enfants perdus prématurément.

Charles XII ne se maria pas. Il fut tué au siège de Fredrikshald, aujourd'hui Halden, en Norvège.

Sur ses portraits, on remarquera l'une des particularités de ce souverain : environ ses trente ans, il cessa de porter les opulentes perruques à la mode de son temps, telles qu'il les arbore encore sur ses effigies de jeunesse. Il adopta cette coiffure courte, et bientôt dégarnie, à vrai dire fort peu seyante, mais qui lui donne cette physionomie caractéristique, renforcée par son uniforme de cavalerie bleu foncé à boutons d'or. Tous ses portraits obéirent dès lors au modèle fixé par le peintre David von Krafft, et qu'on appelle "Lund type" puisque le premier du genre fut peint dans la ville de Lund.

Cette tenue de campagne bleue, ses bottes et son épée, qu'on remarque sur tant de représentations de Charles XII, sont toujours visibles aujourd'hui et il est bien émouvant de les contempler.

Non moins émouvant est le portrait équestre de Charles peint à la gouache par son allié Stanislas Lesczinsky, roi de Pologne. On sait que Charles XII parvint à chasser l'électeur de Saxe, Auguste le Fort, du trône de Pologne, pour y faire placer Stanislas (qui fut d'ailleurs ultérieurement chassé à son tour par le tsar Pierre le Grand, allié d'Auguste qui reprit sa couronne).

Stanislas se piquait en effet d'un petit talent de peintre, à vrai dire souvent médiocre, mais cette effigie en particulier est fort réussie. Stanislas écrivit de plus en bas à gauche ce quatrain de mirliton, mais qui lui fait honneur, par lequel il exprime sa fidèle amitié pour Charles XII :

"Justice, sagesse, fermeté,
Grandeur d'âme et valeur,
Ferait
(sic) mieux ce portrait,
Que l'art et ma couleur."


Les saisissantes photographies du corps embaumé de Charles XII, permettant de remarquer notamment le large impact du coup de mousquet norvégien qui lui fracassa le crâne, furent prises à l'occasion de son exhumation qui eut lieu en 1916.

Charles XII n'ayant pas eu de postérité, c'est sa sœur Ulrique-Éléonore qui lui succéda pour quelques mois, puis elle abdiqua en faveur de son mari Frédéric, landgrave de Hesse-Cassel, qui devint ainsi Frédéric Ier, roi de Suède.