AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Guillaume Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie, et Sophie de Prusse

Guillaume Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie, par Joachim Zivert
Sophie de Prusse, duchesse de Courlande et de Sémigalie


Jacques Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie, et Louise-Charlotte de Brandebourg

Jacques Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie
Jacques Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie
Louise-Charlotte de Brandebourg, duchesse de Courlande et de Sémigalie
Louise-Charlotte de Brandebourg, duchesse de Courlande et de Sémigalie


------


Guillaume Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie (15747-1640)
et sa femme Louise-Charlotte de Brandebourg (1582-1610)

puis leur fils
Jacques Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie (1610-1682),
et sa femme Louise-Charlotte de Brandebourg (1617-1676)






Guillaume Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie, était le fils de Gothard Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie, et d'Anne de Mecklembourg-Gustrov.

Il épousa Sophie de Prusse, fille d'Albert-Frédéric, duc de Prusse, et de Marie-Éléonore de Clèves-Juliers-Berg.

Ils eurent :

Jacques Kettler, duc de Courlande et de Sémigalie, gouverneur de Livonie.

Il épousa Louise-Charlotte de Brandebourg, fille de Georges-Guillaume, électeur de Brandebourg, et d'Élisabeth-Charlotte, princesse palatine du Rhin.

Ils eurent notamment :

- Marie-Amélie, qui épousa Charles, landgrave de Hesse-Cassel ;

- Frédéric II Casimir, duc de Courlande, qui épousa Sophie-Amélie de Nassau-Siegen, d'où Frédéric III Guillaume, duc de Courlande, qui épousa la future tsarine Anne de Russie, fille du tsar Ivan V, demi-frère de Pierre le Grand. Anne ne donna pas d'enfants à son mari. Lorsqu'elle monta sur le trône de Russie, le duché de Courlande échut de façon purement symbolique au frère cadet de Frédéric II Casimir, Ferdinand, qui mourut lui-même peu après sans héritier.

Anne fit alors un duc de Courlande de son amant Ernest Bühren (qui se fit appeler de Biron pour donner l'apparence d'une parenté avec l'illustre famille française de ce nom), fils d'un palefrenier de Frédéric II Casimir. Après la mort de son impériale maîtresse, il fut exilé un temps en Sibérie, et la tsarine Élisabeth attribua le duché de Courlande au prince Charles de Saxe (un des nombreux enfants d'Auguste III, roi de Pologne ; et frère, entre autres, de Marie-Josèphe de Saxe, dauphine de France, mère de Louis XVI). Biron rentra en grâce lorsque Catherine II monta sur le trône, Charles fut invité à retourner dans sa Saxe natale, et Biron récupéra le duché de Courlande. De sa femme Benigna von Trotta, il eut un fils, Pierre, qui fut à son tour duc de Courlande, et en outre duc de Sagan. Pierre épousa Anne-Charlotte-Dorothée de Medem, qui eut de son amant polonais Alexandre Batowski une fille reconnue par Pierre, Dorothée, qui épousa Edmond, comte de Talleyrand-Périgord, duc de Dino, neveu de Talleyrand, l'ex-évêque d'Autun. Elle se sépara de son mari et vécut, comme on sait, avec l'oncle de ce dernier. Une telle succession d'existences toutes plus ou moins désordonnées les unes que les autres dans une même famille à travers les générations est assez amusante.