AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
Ulrich V, comte de Wurtemberg-Stuttgart, statue de la galerie des comtes de Wurtemberg de la collégiale Sainte-Croix de Stuttgart
Ulrich V, comte de Wurtemberg-Stuttgart, détail de la statue précédente
Ulrich V, comte de Wurtemberg-Stuttgart
Marguerite de Clèves, Élisabeth de Bavière-Landshut, Marguerite de Savoie, comtesses de Wurtemberg-Stuttgart
Eberhard II, duc de Wurtemberg
Eberhard II, duc de Wurtemberg
Henri, comte de Wurtemberg-Montbéliard
Henri, comte de Wurtemberg-Montbéliard, statue de la galerie des comtes Wurtemberg de la collégiale Sainte-Croix de Stuttgart
Henri, comte de Wurtemberg-Montbéliard, détail de la statue précédente
Ève de Salm, comtesse de Wurtemberg-Montbéliard
Ulrich I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg, par Hans Brosamer
Ulrich I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg
Ulrich I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg
Ulrich I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg
Sabine de Bavière, duchesse de Wurtemberg
Sabine de Bavière, duchesse de Wurtemberg, en veuve, par Beham
Sabine de Bavière, duchesse de Wurtemberg, en veuve
Christophe, duc de Wurtemberg
Christophe, duc de Wurtemberg
Christophe, duc de Wurtemberg
Christophe, duc de Wurtemberg
Christophe, duc de Wurtemberg, avec sa femme Anne-Marie de Brandebourg-Ansbach, fresque du château de Lichtenstein
Anne-Marie de Brandebourg-Ansbach, duchesse de Wurtemberg
Louis I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg
Louis I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg
Louis I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg
Louis, duc de Wurtemberg
Dorothée-Ursule de Bade-Durlach, duchesse de Wurtemberg
Ursule de Deux-Ponts-Veldenz, duchesse de Wurtemberg
Ursule de Deux-Ponts-Veldenz, duchesse de Wurtemberg
Georges, comte de Wurtemberg-Montbéliard, attribué (certainement à tort) à Dürer
Georges, comte de Wurtemberg-Montbéliard
Georges, comte de Wurtemberg-Montbéliard, et sa femme Barbara de Hesse, fresque très endommagée du château de Lichtenstein
Statue funéraire de Barbara de Hesse, dans la chapelle Saint-Nicolas du cloître de Marienthal, à Netze près Waldeck
Frédéric I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg, portant le collier de l'Ordre de la Jarretière
Sybille d'Anhalt, duchesse de Wurtemberg
Frédéric I<sup>er</sup>, duc de Wurtemberg, portant le collier de l'Ordre de Saint-Michel, avec sa femme Sybille d'Anhalt, et leurs enfants, par Pierre Isaacsz
Jean-Frédéric, duc de Wurtemberg, à 46 ans, en 1628, par Georges Donauer
Jean-Frédéric, duc de Wurtemberg
Jean-Frédéric, duc de Wurtemberg
Barbara-Sophie de Brandebourg, duchesse de Wurtemberg, jeune femme
Barbara-Sophie de Brandebourg, duchesse de Wurtemberg, âgée, en habit de veuve
Barbara-Sophie de Brandebourg, duchesse de Wurtemberg, âgée, en habit de veuve
Eberhard III, duc de Wurtemberg, jeune homme
Eberhard III, duc de Wurtemberg, à 56 ans, en 1670, par Johann-Andreas Thill
Eberhard III, duc de Wurtemberg
Eberhard III, duc de Wurtemberg
Eberhard III, duc de Wurtemberg
Anne-Catherine de Salm-Kyrbourg, duchesse de Wurtemberg
Eberhard III, duc de Wurtemberg
Anne-Catherine de Salm-Kyrbourg, duchesse de Wurtemberg
Marie-Dorothée d'Oettingen, duchesse de Wurtemberg
Marie-Dorothée d'Oettingen, duchesse de Wurtemberg
Marie-Dorothée d'Oettingen, duchesse de Wurtemberg
Marie-Dorothée d'Oettingen, duchesse de Wurtemberg, exposée sur son lit de mort


------


Ulrich V le Bien-Aimé, comte de Wurtemberg-Stuttgart (1413-1480)
et
sa première femme Marguerite de Clèves (1416-1444)
sa seconde femme Élisabeth de Bavière-Landshut (1419-1451)
sa troisième femme Marguerite de Savoie (1420-1479)

puis les fils du second mariage
Eberhard II, duc de Wurtemberg (1447-1504)
et
Henri, comte de Wurtemberg-Montbéliard (1448-1519)
et sa femme Ève de Salm (1455-1521)

puis le fils aîné de Henri
Ulrich Ier, duc de Wurtemberg (1487-1550),
et sa femme Sabine de Bavière (1492-1564)

puis leur fils
Christophe, duc de Wurtemberg (1515-1568)
et sa femme Anne-Marie de Brandebourg-Ansbach (1526-1589)

puis leur fils
Louis, duc de Wurtemberg (1554-1593)
et
sa première femme Dorothée-Ursule de Bade-Durlach (1559-1583)
sa seconde femme Ursule de Deux-Ponts-Veldenz (1572-1635)

puis le fils cadet de Henri
Georges, comte de Wurtemberg-Montbéliard (1498-1558)
et sa femme Barbara de Hesse (1536-1597)

puis leur fils
Frédéric Ier, duc de Wurtemberg (1557-1608)
et sa femme Sibylle d'Anhalt (1564-1614)
avec leurs enfants

puis leur fils
Jean-Frédéric, duc de Wurtemberg (1582-1628)
et sa femme Barbara-Sophie de Brandebourg (1584-1636)

puis leur fils
Eberhard III, duc de Wurtemberg (1614-1674)
et
sa première femme Anne-Catherine de Salm-Kyrbourg (1614-1655)
sa seconde femme Marie-Dorothée d'Oettingen (1639-1698)






Ulrich V, comte de Wurtemberg-Stuttgart, était le fils cadet d'Eberhard V le Jeune, comte de Wurtemberg, et de Henriette de Montbéliard.

Il épousa d'abord Marguerite de Clèves, fille d'Adolphe Ier, duc de Clèves, et de Marie de Bourgogne (fille de Jean sans Peur), d'où deux filles religieuses.

Il épousa ensuite Élisabeth de Bavière-Landshut, fille de Henri XVI, duc de Bavière-Landshut, et de Marguerite d'Autriche (et donc sœur de Louis IX, duc de Bavière-Landshut).

Ulrich et Élisabeth étaient cousins issus de germains. Ulrich étant fils d'Eberhard V, fils d'Antoinette Visconti, et Élisabeth étant fille de Henri XVI, fils de Madeleine Visconti, Antoinette et Madeleine Visconti étant sœurs, filles de Barnabé Visconti.

Ulrich et Élisabeth eurent :

- Eberhard II, duc de Wurtemberg (qui suit) ;

- Henri, comte de Wurtemberg-Montbéliard (qui suit).

Ulrich V épousa enfin Marguerite de Savoie, fille d'Amédée VIII, duc de Savoie, et de Marie de Bourgogne (fille de Philippe le Hardi). Marguerite était déjà veuve de Louis IV, électeur palatin du Rhin.

Il en eut trois filles, Philippine (mariée dans la maison d'Eppstein-Koenigstein), Marguerite (mariée dans la maison de Hornes), et Hélène, qui épousa Kraft VI, comte de Hohenlohe-Neuenstein, d'où Georges, qui épousa Praxède de Sulz, d'où Louis-Casimir qui épousa Anne de Solms-Laubach, d'où Philippe-Ernest, comte de Hohenlohe-Neuenstein, qui épousa Marie d'Orange-Nassau, fille de Guillaume le Taciturne.


Lorsqu'Eberhard Ier le Barbu, premier duc de Wurtemberg, mourut sans postérité, le duché de Wurtemberg passa à son cousin de la branche cadette, Eberhard, qui lui succéda sous le nom d'Eberhard II.

Il n'eut pas de postérité, et c'est son neveu qui lui succéda, comme on va le voir.

Car le frère cadet d'Eberhard II, Henri, comte de Wurtemberg-Montbéliard (il avait reçu en 1473 le titre de comte de Montbéliard, qui appartenait jusqu'alors à la branche aînée), se maria deux fois et eut postérité.

Henri épousa d'abord Élisabeth de Deux-Ponts, fille de Simon VI, comte de Deux-Ponts.

D'où :

- Ulrich Ier, duc de Wurtemberg (qui suit).

Henri épousa ensuite Ève de Salm, fille de Jean V, comte de Salm, et de Marguerite de Sierck-Moncler.

D'où :

- Georges, comte de Wurtemberg-Montbéliard (qui suit) ;

- Marie, qui épousa Henri II, duc de Brunswick-Wolfenbuttel.


C'est donc le neveu d'Eberhard II qui lui succéda sous le nom d'Ulrich Ier, duc de Wurtemberg. Notons qu'Ulrich s'appelait en réalité Eitel-Henri, Ulrich étant le prénom qu'il prit à l'occasion de sa confirmation. Accessoirement, c'est lui qui imposa l'hérésie protestante dans le duché de Wurtemberg, ce qui lui permit naturellement de faire main basse sur les biens de l'Église, bonne aubaine qui fut assurément, pour l'essentiel, tout le secret du succès des disciples de Luther et de Calvin. D'un côté, de mauvais clercs illuminés, absolument courts de théologie profonde, incohérents et fanatiques ; de l'autre, des princes allemands aux mœurs désordonnées, avides et dévorés de cupidité. Faites-les se rencontrer : c'est la Réforme. Passons.


Ulrich Ier épousa Sabine de Bavière, fille d'Albert IV, duc de Bavière, et de Cunégonde d'Autriche.

Ils eurent :

- Christophe, duc de Wurtemberg.


Christophe épousa Anne-Marie de Brandebourg-Ansbach, fille de Georges le Pieux, margrave de Brandebourg-Ansbach et d'Hedwige de Muensterberg.

Christophe et Anne-Marie eurent notamment :

- Sophie, qui épousa Frédéric-Guillaume Ier, duc de Saxe-Altenbourg ;

- Éléonore, qui épousa Joachim-Ernest, prince d'Anhalt ;

- Sabine, qui épousa Guillaume IV, landgrave de Hesse-Cassel ;

- Louis, duc de Wurtemberg.


Louis épousa d'abord Dorothée-Ursule de Bade-Durlach, fille de Charles II, margrave de Bade-Durlach, et d'Anne de Deux-Ponts-Veldenz.

Puis Ursule de Deux-Ponts-Veldenz, fille de Georges-Jean Ier de Deux-Ponts, comte palatin de Veldenz, et d'Anne-Marie de Suède (fille de Gustave Ier). Georges-Jean et Anne de Veldenz étaient frère et sœur, Ursule était donc la nièce de Dorothée-Ursule.

Louis n'eut de postérité d'aucun de ses deux mariages. Il fallut donc remonter à la génération de son grand-père Ulrich Ier.


Ulrich Ier avait, on l'a vu, un demi-frère, Georges, comte de Wurtemberg-Montbéliard, qui avait épousé Barbara de Hesse, fille de Philippe le Magnanime, landgrave de Hesse, et de Christine de Saxe. (Barbara, après son veuvage, s'était remariée avec Daniel, comte de Waldeck (sans postérité), ce qui explique que son monument funéraire se trouve au cloître de Marienthal à Netze près Waldeck, dans la chapelle Saint-Nicolas qui est la nécropole des comtes de Waldeck).


Or Georges et Barbara avaient eu un fils, et c'est ce fils qui succéda donc à Louis, sous le nom de :

- Frédéric Ier, duc de Wurtemberg.

Frédéric Ier reçut de Henri IV, roi de France, en 1596, l'Ordre de Saint-Michel et d'Élisabeth Ire, reine d'Angleterre, en 1597, l'Ordre de la Jarretière, comme on peut le remarquer sur les deux portraits présentés ici, où il arbore alternativement l'un et l'autre collier. Ce statut de chevalier de deux ordres royaux, très rare à l'époque, fut considéré comme particulièrement prestigieux par ses contemporains.

Frédéric Ier épousa Sibylle d'Anhalt, fille de Joachim-Ernest, prince d'Anhalt, et d'Agnès de Barby.

Le bel ensemble de médaillons, par Isaacsz, montre Frédéric et Sibylle entourés des dix de leurs enfants qui parvinrent à l'âge adulte.

Les fils de haut en bas :

- Jean-Frédéric, duc de Wurtemberg (qui suit) ;

- Louis-Frédéric, duc de Wurtemberg-Montbéliard ;

- Jules-Frédéric, duc de Wurtemberg-Weiltingen ;

- Frédéric, duc de Wurtemberg-Neuenstadt (sans postérité) ;

- Magnus, duc de Wurtemberg-Neuenbourg (sans postérité).

Les filles de haut en bas :

- Sibylle, qui épousa Jean-Georges Ier, électeur de Saxe ;

- Ève, qui épousa Jean-Georges, duc de Brandebourg-Jagerndorf (un frère de Jean-Sigismond, électeur de Brandebourg) ;

- Agnès, qui épousa François de Saxe-Lauenbourg (un fils de François II, duc de Saxe-Lauenbourg) ;

- Barbara, qui épousa Frédéric V, margrave de Bade-Durlach ;

- Anne, sans alliance.


Jean-Frédéric épousa Barbara-Sophie de Brandebourg, fille de Joachim-Frédéric, électeur de Brandebourg et de Catherine de Brandebourg-Kustrin.

D'où essentiellement :

- Eberhard III, duc de Wurtemberg ;

- Frédéric, duc de Wurtemberg-Neuenstadt ;

- Antoinette ;

- Anne-Jeanne.

Eberhard III épousa Anne-Catherine de Salm-Kyrbourg, fille de Jean-Casimir, wild-et-rhingrave de Salm-Kyrbourg, et de Dorothée de Solms-Laubach.

Voir ICI un aperçu de la généalogie de la maison de Salm.

Eberhard III et Anne-Catherine eurent essentiellement :

- Guillaume-Louis, duc de Wurtemberg ;

- Frédéric-Charles, duc de Wurtemberg-Winnental ;

- Sophie-Louise, qui épousa Christian-Ernest, margrave de Brandebourg-Bayreuth ;

- Christine-Charlotte, qui épousa Georges-Christian, prince d'Ostfrise.


Veuf, Eberhard III se remaria avec Marie-Dorothée d'Oettingen, fille de Joachim-Ernest, comte d'Oettingen-Oettingen, et d'Anne-Dorothée d'Hohenlohe-Neuenstein.

Il en eut de nombreux enfants, mais qui moururent jeunes ou sans alliance (hors une fille), et tous sans postérité.