AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Louis Ier, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin, et Ludmilla de Bohême

Louis I<sup>er</sup>, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin
Ludmilla de Bohême, duchesse de Bavière, électrice palatine du Rhin


Othon II, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin, et Agnès de Brunswick

Othon II, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin, et sa femme Agnès de Brunswick


Louis II, duc de Haute-Bavière, Marie de Brabant, Anne de Glogau, Mathilde d'Autriche

Louis II, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin, par Anton Boys, dit Waiss
Louis II, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin, avec sa première femme Marie de Brabant et sa deuxième femme Anne de Glogau
Mathilde d'Autriche, duchesse de Haute-Bavière, électrice palatine du Rhin, par Anton Boys, dit Waiss
Mathilde d'Autriche, duchesse de Haute-Bavière, électrice palatine du Rhin


Rodolphe Ier, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin, et Mathilde de Nassau

Rodolphe I<sup>er</sup> le Bègue, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin
Mathilde de Nassau, duchesse de Haute-Bavière, électrice palatine du Rhin


Adolphe, comte palatin du Rhin, et Ermengarde d'Oettingen

Adolphe, comte palatin du Rhin, et sa femme Ermengarde d'Oettingen


Ruprecht II, électeur palatin du Rhin, et Béatrice d'Aragon

Ruprecht II, électeur palatin du Rhin, et sa femme Béatrice d'Aragon


Ruprecht III, électeur palatin du Rhin, roi des Romains, et Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg

Ruprecht III, électeur palatin du Rhin, roi des Romains, et sa femme Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg
Tombeau de Ruprecht III, électeur palatin du Rhin, roi des Romains, et de sa femme Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg, en l'église du Saint-Esprit d'Heidelberg


Louis III, électeur palatin du Rhin, Blanche d'Angleterre, Mathilde de Savoie-Achaïe

Louis III, électeur palatin du Rhin, avec sa deuxième femme Mathilde de Savoie-Achaïe
Blanche d'Angleterre, électrice palatine du Rhin
Louis III, électeur palatin du Rhin, avec ses deux épouses Blanche d'Angleterre et Mathilde de Savoie-Achaïe


Louis IV, électeur palatin du Rhin, et Marguerite de Savoie

Louis IV, électeur palatin du Rhin
Marguerite de Savoie, électrice palatine du Rhin


Philippe le Juste, électeur palatin du Rhin, et Marguerite de Bavière-Landshut

Philippe le Juste, électeur palatin du Rhin, et sa femme Marguerite de Bavière-Landshut


------


Louis Ier, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin (1173-1231)
et sa femme Ludmilla de Bohême (1170-1240)

puis leur fils
Othon II, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin (1206-1253)
et sa femme Agnès de Brunswick (1201 ?1267)

puis leur fils
Louis II, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin (1229-1294)
et
sa première femme Marie de Brabant (1226-1256)
sa seconde femme Anne de Glogau (1240 ?1271)
sa troisième femme Mathilde d'Autriche (1251 ?1304)

puis le fils du troisième lit
Rodolphe Ier le Bègue, duc de Haute-Bavière, électeur palatin du Rhin (1274 ?1319)
et sa femme Mathilde de Nassau (1280 ?1323)

puis leur fils
Adolphe, comte palatin du Rhin (1300-1327)
et sa femme Ermengarde d'Oettingen (1304-1389)

puis leur fils
Ruprecht II, électeur palatin du Rhin (1325-1398)
et sa femme Béatrice d'Aragon (1326 ?1365)

puis leur fils
Ruprecht III, électeur palatin du Rhin, roi des Romains (1352-1410)
et sa femme Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg (1358-1411)

puis leur fils
Louis III, électeur palatin du Rhin (1378-1436)
et
sa première femme Blanche d'Angleterre (1392 ?1409)
sa seconde femme Mathilde de Savoie-Achaïe (1403-1438)

puis leur fils
Louis IV, électeur palatin du Rhin (1424-1449)
et sa femme Marguerite de Savoie (1420-1469)

puis leur fils
Philippe le Juste, électeur palatin du Rhin (1448-1508)
et sa femme Marguerite de Bavière-Landshut (1456-1501)






La dignité d'électeur palatin du Rhin appartint à la maison de Bavière à compter de 1214. Elle avait auparavant appartenu à la maison de Lorraine, puis à la maison de Hohenstaufen, enfin à la maison de Brunswick.

Henri II de Brunswick mourut sans postérité en 1214, et l'Empereur Frédéric II attribua alors l'électorat palatin à Louis Ier, duc de Bavière, fils d'Othon Ier, duc de Bavière, et d'Agnès de Looz ou de Mayence, fille du burgrave de Mayence.

L'origine de la maison de Bavière ou de Wittelsbach remonte à Luitpold, margrave en Bavière, mort en 907. Son fils Arnulf le Mauvais fut duc de Bavière, les fils d'Arnulf le furent aussi après lui, puis le duché sortit temporairement de cette maison. Mais la postérité d'Arnulf se perpétua sous divers autres titres, et spécialement celui de comtes de Scheyern, qui depuis 1100 environ prirent le nom de Wittelsbach d'après un château construit en ce lieu par Othon IV, comte de Scheyern. Le fils d'Othon IV retrouva en 1180 le titre de duc de Bavière, ainsi restitué à la maison de Wittelsbach par l'Empereur Frédéric Ier. Cet Othon Ier, duc de Bavière fut donc le père de Louis Ier.

Louis Ier fut donc à la fois duc de Bavière et électeur palatin du Rhin.

Il épousa Ludmilla de Bohême, fille de Frédéric Premysl, duc de Bohême, et d'Élisabeth de Hongrie.

D'où :

- Othon II, duc de Bavière, électeur palatin du Rhin.

Lequel d'ailleurs épousa Agnès de Brunswick, sœur de Henri II de Brunswick et dernière représentante de la maison précédemment investie de l'électorat palatin du Rhin, ce qui était une façon d'enter la nouvelle dynastie sur un ultime rameau de la dynastie antérieure.

D'où :

- Louis II, duc de Haute-Bavière et électeur palatin du Rhin.

Haute-Bavière, car le duché fut partagé entre lui et son frère Henri qui fut duc de Basse-Bavière.

Il épousa d'abord Marie de Brabant, fille de Henri II, duc de Brabant, et de Marie de Souabe.

Il n'en eut pas d'enfant et la fit décapiter pour adultère.

Il épousa ensuite Marie de Glogau, fille de Conrad II Piast, duc de Glogau, et de Salomé de Grande-Pologne.

D'où trois enfants morts jeunes et sans postérité.

Il épousa enfin Mathilde d'Autriche, fille de Rodolphe Ier, le premier roi des Romains et duc d'Autriche de la maison de Habsbourg, et de Gertrude de Hohenberg.

D'où :

- Rodolphe Ier le Bègue ;

- l'Empereur Louis IV.

Lesquels furent tous deux ducs de Haute-Bavière et électeurs palatins du Rhin - résumons, car le détail des diverses complications et querelles fraternelles obligerait à de fastidieux développements. Notons que Louis IV reprit le titre de duc de Bavière lorsque, la branche de Basse-Bavière s'étant éteinte, la division du duché n'eut plus lieu d'être.

C'est après Rodolphe et Louis que le duché de Bavière et l'électorat palatin du Rhin furent séparés.

De Louis IV (branche cadette) sortit la lignée des ducs de Bavière, dont on suivra la postérité sur la page consacrée audit Louis IV.

De Rodolphe Ier le Bègue (branche aînée), qui épousa Mathilde de Nassau (fille d'Adolphe de Nassau, éphémère Roi des Romains, et d'Imagina d'Isenbourg-Limbourg), sortirent trois fils, les électeurs palatins Rodolphe II et Ruprecht Ier, et surtout :

- Adolphe, comte palatin du Rhin.

Lequel ne régna pas car il fut dépossédé par son oncle Louis IV, mais qui, belle revanche, fut la souche dont sortirent tous les électeurs palatins du Rhin ultérieurs et leur postérité jusqu'à nos jours.

Adolphe épousa Ermengarde d'Oettingen, fille de Louis VI, comte d'Oettingen, et d'Agnès de Wurtemberg (fille d'Eberhard II l'Illustre).

D'où :

- Ruprecht II, électeur palatin du Rhin.

Ruprecht II épousa Béatrice d'Aragon, fille de Pierre II d'Aragon, roi de Sicile, et d'Élisabeth de Carinthie.

D'où :

- Ruprecht III, électeur palatin du Rhin, roi des Romains.

Ruprecht III épousa Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg était la fille de Frédéric V, burgrave de Nuremberg, et d'Élisabeth de Meissen-Thuringe.

Ils eurent essentiellement :

- Louis III, électeur palatin du Rhin ;

- Étienne, comte palatin de Simmern, arrière-grand-père de Jean II, comte palatin de Simmern ; cette branche de Simmern (lorsque s'éteignit la branche issue de Louis III) parvint à l'électorat en la personne de Frédéric III, électeur palatin du Rhin. Et de cette branche de Simmern est encore issue la branche de Deux-Ponts, celle de Wolfgang, duc palatin de Deux-Ponts, dont le fils aîné fonda le rameau des ducs et comtes palatins de Neubourg, qui (lorsque s'éteignit la branche issue de Frédéric III) parvint à son tour à l'électorat en la personne de Philippe-Guillaume, électeur palatin du Rhin.


Louis III épousa d'abord Blanche d'Angleterre, fille d'Henry IV, roi d'Angleterre, et de Marie de Bohun.

Il n'en eut qu'un fils, Ruprecht, mort jeune et sans postérité.

Louis III épousa ensuite Mathilde de Savoie-Achaïe, fille d'Amédée de Savoie-Achaïe, comte de Piémont, et de Catherine de Genève.

D'où essentiellement :

- Mathilde, qui épousa Louis Ier, comte de Wurtemberg, puis Albert VI, duc d'Autriche ;

- Louis IV, électeur palatin du Rhin ;

- Frédéric Ier le Victorieux, électeur palatin du Rhin.

Précisons que Frédéric Ier ne devait être que régent pendant la minorité de son neveu Philippe le Juste, fils de Louis IV. Mais il s'avisa bientôt de se proclamer lui-même électeur palatin en personne - tout simplement. L'Empereur Frédéric III ne consentit pas - naturellement - à le reconnaître comme tel, mais Frédéric n'en eut cure, et Philippe le Juste ne put bel et bien devenir concrètement électeur palatin qu'à la mort (sans postérité dynaste) de son oncle.


Louis IV avait en effet épousé Marguerite de Savoie, fille d'Amédée VIII, duc de Savoie, et de Marie de Bourgogne.

Veuve, elle se remaria avec Ulrich V, comte de Wurtemberg.

Louis IV et Marguerite avaient donc eu :

- Philippe le Juste, électeur palatin du Rhin.


Philippe le Juste épousa Marguerite de Bavière-Landshut, fille de Louis le Riche, duc de Bavière-Landshut, et d'Amélie de Saxe.

Ils eurent essentiellement :

- Louis V, électeur palatin du Rhin, sans postérité ;

- Frédéric II, électeur palatin du Rhin, sans postérité ;

- Ruprecht, père d'Othon-Henri, électeur palatin du Rhin, lequel succéda à son oncle Frédéric II ;

- Amélie, qui épousa Georges Ier, duc de Poméranie ;

- Élisabeth, qui épousa Philippe Ier, margrave de Bade-Sponheim, d'où Marie-Jacobée, épouse de Georges IV, duc de Bavière.