AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Charles de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims

Charles de Lorraine-Guise, dit le Cardinal de Lorraine, par Clouet
Charles de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims, par Le Greco
Charles de Lorraine-Guise, dit le Cardinal de Lorraine, par Thierry Bellange
Charles de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims


Louis Ier de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque de Sens

Louis I<sup>er</sup> de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque d'Albi puis de Sens
Louis I<sup>er</sup> de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque d'Albi puis de Sens


Louis II de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims

Louis II de Lorraine-Guise, dit le Cardinal de Lorraine


Louis III de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims

Louis III de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims
Louis III de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims
Louis III de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque-duc de Reims, par Dumonstier


Achille de Lorraine-Guise, prince de Guise, comte de Romorantin

Achille de Lorraine-Guise, prince de Guise, comte de Romorantin


------


Charles de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque de Reims (1524-1574)
dit le Cardinal de Lorraine

puis son frère
Louis Ier de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque de Sens (1527-1578)
dit le Cardinal de Guise

puis leur neveu
Louis II de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque de Reims (1555-1588)
dit le Cardinal de Lorraine

puis son neveu
Louis III de Lorraine-Guise, cardinal-archevêque de Reims,
dit le Cardinal de Guise (1575-1621)
et son fils
Achille de Lorraine-Guise, prince de Guise, comte de Romorantin (1615-1648)






Portrait du Cardinal de Lorraine (Louis II), près de Henri III, au premier chapitre de l'Ordre du Saint-Esprit : ICI ; et avec ses frères Henri le Balafré et le duc de Mayenne : ICI.


Charles de Lorraine-Guise et Louis Ier de Lorraine-Guise étaient les fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, et d'Antoinette de Bourbon-Vendôme.

Charles fut évêque de Metz, cardinal-archevêque-duc de Reims.

Louis fut évêque de Troyes puis de Metz, cardinal-archevêque d'Albi puis de Sens.


Quant à Louis II de Lorraine-Guise, il était leur neveu, fils de leur frère aîné François, duc de Guise, et d'Anne d'Este.

Il fut après son oncle Charles, cardinal-archevêque-duc de Reims. Il participa, de concert avec son frère Henri le Balafré, duc de Guise, à toutes les agitations de la Ligue, c'est pourquoi Henri III les fit assassiner tous les deux à un jour d'intervalle. Le pape Sixte-Quint excommunia aussitôt Henri III pour avoir ainsi attenté à la vie d'un cardinal, et partant, à l'Église elle-même.

De sa maîtresse, Marie Aymeric de Loscherenne, le cardinal de Lorraine eut un fils naturel (qui naquit peu avant l'assassinat de son père) :

- Louis de Lorraine-Guise, baron d'Ancerville, puis prince de Phalsbourg et Lixheim.


Enfin, Louis III de Lorraine-Guise était le neveu de Louis II, fils de son frère Henri le Balafré et de Catherine de Clèves.

À son tour cardinal-archevêque-duc de Reims, abbé de Cluny, de Saint-Denis, et autres, il mena une vie qui fut tout sauf édifiante, et alla jusqu'à se marier secrètement avec Charlotte des Essarts, comtesse de Romorantin, ancienne favorite de Henri IV. Il est vrai qu'il avait obtenu pour ce faire une dispense du pape Paul V - autorisée par le fait que du reste il ne fut jamais ordonné prêtre.

De ce mariage il eut plusieurs enfants dont aucun n'eut de postérité, parmi eux Achille, prince de Guise, comte de Romorantin.