AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Amédée VIII, duc de Savoie, et Marie de Bourgogne

Amédée VIII, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Amédée VIII, duc de Savoie
Amédée VIII, duc de Savoie
Amédée VIII, duc de Savoie
Amédée VIII, duc de Savoie, dans ses ornements pontificaux comme antipape Félix V
Réconciliation de l'antipape Félix V (Amédée VIII de Savoie) et du pape Nicolas V
Marie de Bourgogne, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


Louis Ier, duc de Savoie, et Anne de Chypre

Louis I<sup>er</sup>, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Louis I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Louis I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Anne de Chypre, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


Le Bienheureux Amédée IX, duc de Savoie, et Yolande de France

Le Bienheureux Amédée IX, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Le Bienheureux Amédée IX, duc de Savoie
Le Bienheureux Amédée IX, duc de Savoie
Yolande de France, duchesse de Savoie, recevant en 1471 l'hommage de la "Rhétorique" de Guillaume Fichet
Yolande de France, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


Philibert Ier, duc de Savoie, et Blanche-Marie Sforza

Philibert I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Philibert I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Philibert I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Blanche-Marie Sforza, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


Charles Ier, duc de Savoie, et Blanche Paléologue

Charles I<sup>er</sup>, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Charles I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Charles I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Charles I<sup>er</sup>, duc de Savoie
Blanche Paléologue, duchesse de Savoie, jeune fille
Blanche Paléologue, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


Charles II, duc de Savoie

Charles II, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Charles II, duc de Savoie
Charles II, duc de Savoie


Philippe II Sans Terre, duc de Savoie - Marguerite de Bourbon - Claudine de Brosse

Philippe II Sans Terre, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Philippe II Sans Terre, duc de Savoie
Philippe II Sans Terre, duc de Savoie
Philippe II Sans Terre, duc de Savoie
Marguerite de Bourbon, duchesse de Savoie, détail de son gisant au monastère royal de Brou
Marguerite de Bourbon, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy
Claudine de Brosse, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


Jacques de Savoie, comte de Romont

Jacques de Savoie, comte de Romont, attribué à Memling


Charles III le Bon, duc de Savoie, et Béatrice de Portugal

Charles III le Bon, duc de Savoie, jeune homme, par Defendente Ferrari
Charles III le Bon, duc de Savoie
Charles III le Bon, duc de Savoie
Charles III le Bon, duc de Savoie
Charles III <i>le Bon</i>, duc de Savoie, par Giuseppe Lavy
Charles III le Bon, duc de Savoie
Béatrice de Portugal, duchesse de Savoie
Béatrice de Portugal, duchesse de Savoie
Béatrice de Portugal, duchesse de Savoie
Béatrice de Portugal, duchesse de Savoie, par Giuseppe Lavy


------


Amédée VIII, duc de Savoie (1383-1451),
et sa femme Marie de Bourgogne (1386-1422)

puis leur fils
Louis Ier, duc de Savoie (1413-1465),
et sa femme Anne de Chypre (1419-1462)

puis

le premier fils de Louis Ier,
le Bienheureux Amédée IX, duc de Savoie (1435-1472)
et sa femme Yolande de France (1434-1478)
et
leur fils aîné
Philibert Ier, duc de Savoie (1465-1482)
et sa femme Blanche-Marie Sforza (1472-1510)
leur fils cadet
Charles Ier, duc de Savoie (1468-1490)
sa femme Blanche Paléologue (1471-1509)
et leur fils Charles II, duc de Savoie (1488-1496)

le second fils de Louis Ier,
Philippe II Sans Terre, duc de Savoie (1438-1497)
et
sa première femme Marguerite de Bourbon (1438-1483)
sa seconde femme Claudine de Brosse (1450-1513)

le troisième fils de Louis Ier,
Jacques de Savoie, comte de Romont (1450-1486)

puis le fils de Philippe II Sans Terre et de Claudine de Brosse,
Charles III le Bon, duc de Savoie (1486-1553)
et sa femme Béatrice de Portugal (1504-1538)






Amédée VIII était le fils d'Amédée VII et de Bonne de Berry (fille de Jean, duc de Berry, et de Jeanne d'Armagnac).

Il épousa Marie de Bourgogne, fille de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, et de Marguerite de Flandres.

Les ducs de Berry et de Bourgogne étant frères, il épousa donc la cousine germaine de sa mère.

Entré dans les ordres à la fin de sa vie, il fut élu pape par le Concile de Bâle rebelle au pape Eugène IV ; il prit le nom de Félix V, et fut ainsi le dernier antipape de l'histoire de l'Église. Il se soumit d'ailleurs peu après au successeur d'Eugène IV, le pape Nicolas V, qui le fit cardinal-évêque de Genève, et il se retira dans son prieuré de Ripaille (près de Thonon), qu'il avait fondé et où il passa la fin de sa vie dans la plus grande piété. L'intéressante enluminure présentée ici (tirée des Heures de Charles VII) montre sur la même image Félix V, en costume pontifical, debout à gauche, recevant les ambassadeurs envoyés par Nicolas V, et le même Félix V, cette fois ayant repris le costume épiscopal, faisant sa soumission à Nicolas V, debout à droite. On remarquera le geste classique des mains d'Amédée, comptant sur ses doigts ses arguments pour convaincre Nicolas V de sa justification. C'est le même que Pinturrichio par exemple attribue à Lucrèce Borgia quand il la peint en sainte Catherine exposant sa réfutation du paganisme devant l'empereur Maximien (voir ICI).


Amédée VIII et Marie de Bourgogne eurent :

- Marguerite, qui épousa d'abord Louis IV, électeur palatin du Rhin, puis Ulrich V, comte de Wurtemberg-Stuttgart ;

- Louis Ier, duc de Savoie.


Louis Ier épousa Anne de Chypre, fille de Jean Ier de Lusignan, roi de Chypre, et de Charlotte de Bourbon.

D'où, parmi 19 enfants :

- le Bienheureux Amédée IX, duc de Savoie (qui suit) ;

- Philippe II Sans Terre, duc de Savoie (qui suit) ;

- Jacques, comte de Romont, qui épousa sa nièce Marie de Luxembourg-Saint-Pol (fille de sa sœur Marguerite de Savoie et de Pierre de Luxembourg, comte de Saint-Pol), qui bientôt veuve sans postérité, se remaria avec François de Bourbon, comte de Vendôme ;

- Charlotte, qui épousa Louis XI, roi de France ;

- Bonne, qui épousa Galéas-Marie Sforza, duc de Milan.


Le bienheureux Amédée IX épousa Yolande de France, fille de Charles VII, roi de France, et de Marie d'Anjou.

D'où :

- Philibert Ier, duc de Savoie, qui mourut à 17 ans, après un éphémère mariage avec sa cousine Blanche-Marie Sforza, qui se remaria avec l'Empereur Maximilien Ier ;

- Charles Ier, duc de Savoie, qui épousa Blanche Paléologue, fille de Guillaume VIII, marquis de Montferrat (oncle de Guillaume IX), d'où Charles II, duc de Savoie, mort à huit ans ; et Marie, qui épousa Philippe de Bade-Hochberg, d'où Jeanne, duchesse de Longueville, qui fut grand-mère de Léonor d'Orléans, duc de Longueville.


Le successeur du petit Charles II fut donc son grand-oncle, Philippe II Sans Terre (surnom qu'il se donna lui-même, parce qu'il fut longtemps sans apanage ; et lorsque le surnom eût pu cesser d'être justifié, puisqu'il devint comte de Bresse, la malchance se chargea de le confirmer, puisque peu après, les Suisses s'emparèrent de la Bresse, dont Philippe ne put donc jamais jouir).


Philippe II épousa d'abord Marguerite de Bourbon, fille de Charles Ier, duc de Bourbon, et d'Anne de Bourgogne.

D'où :

- Louise, qui épousa Charles de Valois-Orléans, comte d'Angoulême ;

- Philibert le Beau, duc de Savoie.


Veuf, Philippe II se remaria avec Claudine de Brosse, fille de Jean II de Brosse, seigneur de Boussac, et de Nicole de Blois-Châtillon, comtesse de Penthièvre.

Nicole de Blois-Châtillon était la petite-fille de Jean de Châtillon, fils du bienheureux Charles de Blois (neveu de Philippe VI, roi de France) et de Jeanne de Penthièvre (fille de Guy de Bretagne, comte de Penthièvre, fils d'Arthur II, duc de Bretagne). Notons que Jean II de Brosse-Boussac était le frère de Blanche, dame de Roye, arrière-grand-mère d'Éléonore de Roye, princesse de Condé.

D'où :

- Charles III le Bon, duc de Savoie (qui suit) ;

- Philiberte, qui épousa Julien de Médicis, duc de Nemours ;

- Philippe, duc de Nemours, d'où est issue la branche de Savoie-Nemours.

Notons qu'en effet le titre de duc de Nemours fut d'abord donné par François Ier, roi de France à Julien de Médicis, qui était l'époux de sa tante (puisque Philiberte était demi-sœur de Louise de Savoie, mère de François Ier) ; puis à la mort de Julien sans postérité, François Ier donna le duché de Nemours à son oncle Philippe, frère de Philiberte.


Charles III le Bon épousa Béatrice de Portugal, fille de Manuel Ier, roi de Portugal, et de Marie d'Aragon.

D'où :

- Emmanuel-Philibert Tête-de-Fer, duc de Savoie.