AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
Antoine, bâtard de Bourgogne, par Van der Weyden
Jeanne de Presle, maîtresse de Philippe le Bon, duc de Bourgogne
Adolphe de Bourgogne, petit-fils d'Antoine, bâtard de Bourgogne
Anne de Berghes, femme d'Adolphe de Bourgogne
Louise de Croy, femme de Maximilien de Bourgogne, fils d'Adolphe et arrière-petit-fils d'Antoine, bâtard de Bourgogne
Anne de Bourgogne, fille d'Adolphe, arrière-petite-fille d'Antoine, bâtard de Bourgogne
Jean de Hénin, mari d'Anne de Bourgogne
Maximilien de Hénin, fils de Jean de Hénin et d'Anne de Bourgogne
Jean III de Glymes-Berghes, seigneur de Berg-op-Zoom, et son frère Henri de Glymes-Berghes, évêque de Cambrai, avec leurs patrons saint Jean et saint Henri


------


Antoine de Bourgogne, dit le Grand Bâtard de Bourgogne, seigneur de Beveren (1421-1504)
et sa mère Jeanne de Presle,

puis
son petit-fils Adolphe de Bourgogne (1489-1540)
et sa femme Anne de Berghes (1492-1541),

puis

leur belle-fille Louise de Croy

leur fille Anne de Bourgogne, son mari Jean de Hénin et son fils Maximilien de Hénin

puis Jean III de Glymes-Berghes, seigneur de Berg-op-Zoom (1452-1531)
et son frère Henri de Glymes-Berghes, évêque de Cambrai,
père et oncle d'Anne de Berghes






Antoine de Bourgogne, seigneur de Beveren, (dit le Bâtard de Bourgogne, puis le Grand Bâtard après la mort de son frère aîné Corneille à la bataille de Rupelmonde) était le fils naturel de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, et de Jeanne de Presle.

Il épousa Jeanne de la Viesville, fille de Pierre V, seigneur de la Viesville, vicomte d'Aire (chambellan du duc de Bourgogne, ambassadeur de Bourgogne en Angleterre puis en Lombardie), et de Marie de Preure (fille de Jean de Preure, seigneur de Montcavrel).

D'où Philippe de Bourgogne, seigneur de Beveren, qui épousa Anne de Borselle, fille de Wolfart VI, comte de Grandpré, seigneur de La Vère et de Flessingue, maréchal de France, et de Charlotte de Bourbon-Montpensier, elle-même fille de Louis Ier, comte de Montpensier, et de Gabrielle de La Tour d'Auvergne (voir ICI), donc tante du Connétable de Bourbon.

D'où Adolphe de Bourgogne, seigneur de La Vère, amiral de Flandres, grand-bailli de Hainaut, chambellan de Charles-Quint (le fils de son "demi-cousin issu de germains"), qui épousa Anne de Berghes, fille de Jean III de Glymes-Berghes, seigneur de Berg-op-Zoom, et d'Adrienne de Brimeu (fille de Guy de Brimeu, comte de Megem, et d'Antoinette de Rambures).

Jean III de Glymes-Berghes est ici représenté avec son frère Henri, évêque de Cambrai, qui fut le premier protecteur d'Erasme. Ils sont accompagnés de leurs patrons saint Jean l'Évangéliste et saint Henri. Ils étaient les fils de Jean II et de Marguerite de Saint-Simon, fille de Gaucher de Rouvroy, seigneur de Saint-Simon, et sœur de Jean, seigneur de Saint-Simon, dont descend Louise de Budos, duchesse de Montmorency. Gaucher était le frère de Gilles, dont descend le mémorialiste. Jean III et Henri avaient un autre frère, Corneille, dont la fille Marie épousa Louis de Ligne, d'où Jean de Ligne, comte d'Arenberg.

D'où :

- Maximilien de Bourgogne, marquis de La Vère, amiral de Flandres, gouverneur de Hollande et de Zélande, qui épousa Louise de Croy, fille de Philippe II, seigneur de Croy, comte de Porcéan, duc d'Arschot, et d'Anne de Lorraine (fille d'Antoine II, duc de Lorraine, et de Renée de Bourbon-Montpensier). Sans postérité. Veuve, Louise se remaria avec Jean de Bourgogne, seigneur de Froidmont, qui descendait d'une autre lignée de bâtards de Philippe le Bon, issue de Baudouin de Bourgogne, fils du duc de Bourgogne et de Catherine Thieffries.

- Anne de Bourgogne, qui épousa Jean de Hénin, comte de Boussu, d'où Maximilien de Hénin, comte de Boussu, postérité bientôt éteinte, et Jacques de Hénin-Liétard, marquis de La Vère, comte de Boussu, qui épousa Marie de Hannaërt.

D'où notamment :

- Maximilien, d'où Eugène, qui épousa Anne-Isabelle d'Arenberg, princesse de Chimay, arrières-grands-parents de Marie-Anne de Hénin-Liétard, qui épousa Victor Riquet de Caraman, d'où le prince de Chimay qui épousa Teresa Cabarrus, la fameuse Mme Tallien.

- Hélène, qui épousa Iñigo Borja de Aragón y Velasco, second fils de François II Borgia, duc de Gandie, fils de Charles Borgia, duc de Gandie, fils de Saint François de Borgia.