AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages
Philippe Strozzi
Clarice de Médicis, femme de Philippe Strozzi
Pierre Strozzi, seigneur d'Épernay, maréchal de France
Laudomia de Médicis, maréchale Strozzi, par Bronzino
Clarice Strozzi, dame d'Albano, à deux ans, par Titien (1542)
Catherine de Vivonne, marquise de Rambouillet, jeune femme
Catherine de Vivonne, marquise de Rambouillet, âgée
Julie d'Angennes, duchesse de Montausier, dans le costume de "L'Astrée" d'Honoré d'Urfé, par Deruet
Charles de Sainte-Maure, duc de Montausier


------


Philippe Strozzi (1489-1538),
et sa femme Clarice de Médicis (1493-1528)

puis

leur fils
Pierre Strozzi, seigneur d'Épernay, maréchal de France (1510-1558)
et sa femme Laudomia de Médicis (1512-1569)

leur petite-fille
Clarice Strozzi (1540-1581)

puis sa petite-fille
Catherine de Vivonne, marquise de Rambouillet (1588-1665)

puis sa fille
Julie d'Angennes (1607-1671)
et son mari Charles de Sainte-Maure, duc de Montausier (1610-1690)






Philippe Strozzi était le fils de Philippe Strozzi et de Selvaggia Gianfigliazzi.

Clarice de Médicis était la fille de Pierre de Médicis, dit l'Infortuné, et d'Alphonsine Orsini.

Ils eurent essentiellement deux fils :

- Pierre Strozzi, qui lorsque sa cousine germaine Catherine de Médicis épousa Henri II, roi de France, servit dans les armées françaises, devint seigneur d'Épernay, chevalier de l'Ordre de Saint-Michel (dont il porte le collier sur son portrait), et fut fait maréchal de France en 1555. Il se signala notamment au siège de Calais et fut tué au siège de Thionville. Il avait épousé sa cousine plus lointaine Laudomia de Médicis, fille de Pierre-François de Médicis et de Marie Soderini. Leurs enfants moururent sans postérité.

- Robert Strozzi, qui épousa Madeleine de Médicis (sœur de Laudomia), dont il eut Clarice Strozzi, immortalisée à deux ans par le célèbre portrait de Titien. Clarice épousa Christophe Savelli, seigneur d'Albano, dont elle eut Julie, qui épousa Jean de Vivonne, marquis de Pisany, ambassadeur de France à Rome, d'où Catherine, qui épousa Charles d'Angennes, marquis de Rambouillet, et qui fut la célèbre madame de Rambouillet, l'incomparable Arthénice, la première et la plus grande des Précieuses. Elle eut essentiellement deux filles. Claire-Angélique, qui épousa le comte de Grignan, lequel après sa mort épousa en secondes noces la fille de la marquise de Sévigné ; et Julie, qui épousa Charles de Sainte-Maure, duc de Montausier, gouverneur du Grand Dauphin (et accessoirement le modèle de Molière pour "Le Misanthrope"). Julie avait elle-même été de 1661 à 1664 gouvernante des Enfants de France. Le duc et la duchesse de Montausier eurent une fille unique, Marie-Julie, duchesse d'Uzès, dont descendent tous les ducs d'Uzès jusqu'aujourd'hui.