AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Annonciation
Liste complète des personnages
François I<sup>er</sup>, duc de Lorraine
François I<sup>er</sup>, duc de Lorraine
Christine de Danemark, duchesse de Milan puis de Lorraine, par Holbein
Christine de Danemark, duchesse de Milan puis de Lorraine, par Michael Coxcie
Christine de Danemark, duchesse de Milan puis de Lorraine, d'après Holbein
Christine de Danemark, duchesse de Milan puis de Lorraine
Christine de Danemark, duchesse de Lorraine, par Moro
Christine de Danemark, duchesse de Lorraine, âgée
Christine de Danemark, duchesse de Lorraine, relevé d'une fresque du cloître de la Cathédrale de Saint-Dié


------


François Ier, duc de Lorraine (1517-1545),
et sa femme Christine de Danemark (1521-1590)






Portrait de Christine enfant avec son frère et sa sœur : ICI.


François Ier, duc de Lorraine était le fils d'Antoine II, duc de Lorraine, et de Renée de Bourbon.

Christine de Danemark était la fille de Christian II, roi de Danemark, et d'Isabelle d'Autriche.

Christine avait déjà épousé, à 12 ans, François II Sforza, duc de Milan, qui l'avait laissée veuve un an plus tard. Henry VIII, roi d'Angleterre, en quête d'une quatrième épouse après Catherine d'Aragon (grand-tante de Christine, répudiée), Anne Boleyn (qu'il avait fait décapiter) et Jeanne Seymour (morte en couches), forma le projet de se remarier avec cette veuve adolescente, dont la réputation de beauté était alors fort répandue (Brantôme s'en fera l'écho). Il envoya Holbein pour en obtenir un portrait, qui est le superbe chef-d'œuvre présenté ici, montrant Christine dans son austère tenue de grand deuil. Pour autant, le mariage ne se fit pas, Christine, peu encouragée par l'exemple d'Anne Boleyn, ayant à ce propos lancé ce mot acéré :"J'accepterai d'épouser le roi d'Angleterre lorsque j'aurai une tête de rechange !"…

En revanche, elle épousa à Bruxelles François de Lorraine, alors marquis de Pont-à-Mousson, fils d'Antoine II, duc de Lorraine. À cette occasion, l'Empereur Charles-Quint, l'oncle de Catherine, fit prendre à François le titre de duc de Bar, plus digne de sa nièce. Son père mort quatre ans plus tard, François devint duc de Lorraine mais mourut à son tour après un an de règne. Christine, de nouveau veuve, à 25 ans, fut régente de Lorraine jusqu'à la majorité de son fils Charles III. À la demande de son oncle Charles-Quint, elle put ainsi restituer à la maison d'Autriche le corps de son arrière-arrière-grand-père Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, qui reposait à Nancy depuis 1477, et qui fut ainsi transféré à Bruges.

Le père de Christine ayant été dépossédé de la couronne de Danemark par son oncle Frédéric et sa postérité, elle protesta solennellement contre cette usurpation et se considéra comme la véritable reine de Danemark, titre qu'elle prit officiellement jusqu'à sa mort.

À la fin de sa vie, elle se retira à Tortone, près de Milan, ville qui lui appartenait en douaire depuis son premier et éphémère mariage. Elle y mourut et son corps fut alors ramené aux Cordeliers de Nancy.

François Ier et Christine de Danemark eurent :

- Charles III le Grand, duc de Lorraine ;

- Renée, qui épousa Guillaume V, duc de Bavière ;

- Dorothée, qui épousa Éric II, duc de Brunswick-Calenberg.