AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche

Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Franz Luycx
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Wolfgang Heimback
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Van der Hoecke
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Juste d'Egmont
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, en armure, par Teniers
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Van der Hoecke
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Mayr
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Gonzales Coquès
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, devant la Vierge, par Van den Hoecke
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Teniers
Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche, par Teniers
L'archiduc Léopold-Guillaume dans sa galerie de tableaux, par Teniers


Quelques tableaux des collections de l'archiduc Léopold-Guillaume

Diane et Callisto, par Titien
Le Doge Francesco Donato, école vénitienne
Saint Sébastien, par Véronèse
Saint Luc peignant la Vierge, par Mabuse
Le Christ et la femme adultère, par Titien
Jeune femme en robe verte, par Palma le Vieux
Le Christ et l'hémorroïsse, par Véronèse
David, par Giorgione
Nymphe et berger, par Titien
Laure, par Giorgione
Madone avec les saints Nicolas de Bari, Anastasie, Dominique et Hélène, par Antonello da Messine
Violante, par Titien
Jeune femme à sa toilette, par Titien
L'Infante Isabelle-Claire-Eugénie en Clarisse, par Van Dyck
Sainte Marguerite, par Raphaël
La Circoncision, par Rubens
Les trois philosophes, par Giorgione
Le bon samaritain, par Francesco Bassano
L'Adoration des mages, par Véronèse


------


Léopold-Guillaume, archiduc d'Autriche (1614-1662)
évêque de Magdebourg, Passau, Strasbourg, Halberstadt, Olmutz et Breslau
gouverneur général des Pays-Bas

et

quelques tableaux de sa collection






Léopold-Guillaume d'Autriche était le fils de l'Empereur Ferdinand II et de Marie-Anne de Bavière.

Il fut évêque de Magdebourg, Passau, Strasbourg, Halberstadt, Olmutz et Breslau, gouverneur général des Pays-Bas, grand-maître de l'Ordre Teutonique.

Représentant son frère Ferdinand III, c'est lui qui épousa par procuration à Trieste sa future belle-sœur Marie-Anne d'Autriche.

Bien qu'au demeurant d'une très grande piété, il n'exerça jamais réellement aucune de ses abondantes charges ecclésiastiques, au point d'ailleurs qu'on ne trouve pas de portraits le représentant en tenue épiscopale ; et encore ne peut-on pas même dire que son état religieux est rappelé par la petite croix suspendue à son cou - car ce n'est pas là une croix pectorale d'évêque, mais l'insigne de l'Ordre Teutonique.

Il se consacra bien davantage à ses fonctions de général des armées impériales, combattit notamment la Suède et la France, et fut l'un des plus valeureux capitaines de la Guerre de Trente ans.

Grand mécène avant tout, il réunit un magnifique ensemble d'œuvres d'art qui constitue l'origine des collections de l'actuel Kunsthistorisches Museum de Vienne. L'extraordinaire tableau de Teniers représente le prince dans sa galerie (le seul à avoir la tête couverte) montrant à ses visiteurs les plus belles pièces de sa collection. Teniers s'est lui-même représenté à gauche, près de la table, un papier dans les mains.

Quant à savoir si Léopold-Guillaume avait bon goût, il suffira de citer quelques-uns des peintres dont on reconnaît ici les tableaux, scrupuleusement reproduits. Il aimait les vénitiens : beaucoup de Titien d'abord, puis Véronèse, Giorgione, Le Tintoret, Antonello da Messine, Palma le Vieux… Mais pas seulement : on reconnaît aussi Raphaël, Rubens, Guido Reni, Mabuse, Holbein…

On peut s'amuser à retrouver certains des chefs-d'œuvre qu'on distingue sur le tableau de Teniers.

Au dessus de la porte, Diane et Callisto, par Titien, et à droite Le Doge Francesco Donato, par un anonyme vénitien.

Du premier au dernier plan, et de bas en haut, à gauche :

- Saint Sébastien, par Véronèse
- Saint Luc peignant la Vierge, par Mabuse
- Le Christ et la Femme Adultère, par Titien
- Jeune Femme en Robe Verte, par Palma le Vieux
- Le Christ et l'Hémorroïsse, par Véronèse
- David, par Giorgione
- Nymphe et Berger, par Titien

Sur le pan coupé de gauche, Laure, par Giorgione.

Sur le pan coupé de droite, Saint Nicolas de Bari et Sainte Anastasie (?), par Antonello da Messine (fragment d'un retable aujourd'hui partiellement reconstitué, dont on distingue aussi la partie centrale, la Vierge à l'Enfant, posée à terre, dépassant derrière la Violante du Titien).

Du premier au dernier plan, et de bas en haut, à droite :

- Violante, par Titien
- Jeune Femme à sa Toilette, par Titien (ce n'est pas celle du Louvre, que je reproduis ici, faute d'avoir trouvé celle de l'archiduc, qui du reste ne semble pas être au Kunsthistorisches Museum)
- L'Infante Isabelle-Claire-Eugénie en Clarisse, par Van Dyck
- Sainte Marguerite, par Raphaël
- La Circoncision, par Rubens
- Les Trois Philosophes, par Giorgione
- Le Bon Samaritain, par Francesco Bassano
- L'Adoration des Mages, par Véronèse

La grande Danaé, en haut à droite, manifestement du Titien, n'est pas exactement celle qui se trouve aujourd'hui au Kunsthistorisches Museum. Je n'ai pu jusqu'ici l'identifier précisément.