AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Liste complète des personnages

Maximilien Ier, électeur de Bavière

Maximilien I<sup>er</sup>, électeur de Bavière
Maximilien I<sup>er</sup>, électeur de Bavière, par Joachim von Sandrart
Maximilien I<sup>er</sup>, électeur de Bavière
Maximilien I<sup>er</sup>, électeur de Bavière
Maximilien I<sup>er</sup>, électeur de Bavière


Élisabeth de Lorraine, électrice de Bavière

Élisabeth de Lorraine, électrice de Bavière, enfant
Élisabeth de Lorraine, électrice de Bavière


Marie-Anne, archiduchesse d'Autriche, électrice de Bavière

Marie-Anne d'Autriche, électrice de Bavière, enfant
Maximilien I<sup>er</sup> et Marie-Anne d'Autriche, électeur et électrice de Bavière
Marie-Anne d'Autriche, électrice de Bavière
Marie-Anne d'Autriche, électrice de Bavière
Marie-Anne d'Autriche, électrice de Bavière, d'après Ulrich Meyer
Marie-Anne d'Autriche, électrice de Bavière, en veuve
Marie-Anne d'Autriche, électrice de Bavière, en veuve


Maximilien-Philippe-Jérôme, duc de Bavière-Leuchtenberg, et Mauricette-Fébronie de La Tour d'Auvergne

Maximilien-Philippe-Jérôme, duc de Bavière-Leuchtenberg
Maximilien-Philippe-Jérôme, duc de Bavière-Leuchtenberg
Mauricette-Fébronie de la Tour d'Auvergne, duchesse de Bavière-Leuchtenberg
Mauricette-Fébronie de la Tour d'Auvergne, duchesse de Bavière-Leuchtenberg


------


Maximilien Ier, électeur de Bavière (1573-1651),
et
sa première femme Élisabeth de Lorraine (1574-1635)
sa seconde femme Marie-Anne, archiduchesse d'Autriche (1610-1655)

puis le fils cadet de Maximilien et Marie-Anne
Maximilien-Philippe-Jérôme, duc de Bavière-Leuchtenberg (1638-1705)
et sa femme Mauricette-Fébronie de la Tour d'Auvergne (1652-1706)






Maximilien Ier, électeur de Bavière, était le fils de Guillaume V, duc de Bavière et de Renée de Lorraine.

Il épousa d'abord (à Nancy) sa cousine germaine Élisabeth de Lorraine, fille de Charles III, duc de Lorraine, et de Claude de Valois.

Il n'en eut pas d'enfant.

Il se remaria ensuite (à Vienne) avec sa nièce Marie-Anne d'Autriche, fille de l'Empereur Ferdinand II et de Marie-Anne de Bavière.

Le chassé-croisé matrimonial entre les maisons de Habsbourg et de Wittelsbach est assez vertigineux à suivre. Pour n'en donner qu'un très léger aperçu, Albert IV, duc de Bavière et Cunégonde d'Autriche, sœur de l'Empereur Maximilien Ier, eurent un petit-fils, Albert V, qui épousa Anne d'Autriche, fille de son cousin issu de germain l'Empereur Ferdinand Ier, d'où une fille, Marie, qui épousa le frère de sa mère, Charles d'Autriche-Styrie, et un fils, Guillaume V. Or, Marie et son oncle eurent l'Empereur Ferdinand II, qui épousa sa nièce Marie-Anne de Bavière, fille de Guillaume V. Ils eurent Marie-Anne d'Autriche, qui épousa donc l'électeur Maximilien Ier, fils de Guillaume V, donc frère de Marie-Anne de Bavière, et qui était ainsi à la fois le frère de la mère de sa femme et le cousin germain du père de sa femme, sans préjudice des autres liens de parenté dus aux unions des générations antérieures…

Maximilien et Marie-Anne eurent :

- Ferdinand-Marie, électeur de Bavière ;

- Maximilien-Philippe-Jérôme, duc de Bavière-Leuchtenberg (succédant à son oncle Albert VI), qui épousa Mauricette-Fébronie de la Tour d'Auvergne, fille de Frédéric-Maurice de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, et d'Éléonore-Catherine-Fébronie de Berg's-Heerenberg. Sans postérité. Le duché de Bavière-Leuchtenberg passa alors à son neveu Maximilien-Emmanuel, électeur de Bavière, fils de Ferdinand-Marie.

On ne peut se défendre d'une certaine perplexité en contemplant l'étrange accoutrement de Maximilien-Philippe-Jérôme. Interprétés avec une élégance toute germanique, "la vaste rhingrave, l'amas de rubans, les grands canons", tant raillés par Molière dans son Misanthrope, parviennent ici à un résultat assurément peu ordinaire…