AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Annonciation
Liste complète des personnages
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, âgé d'un ans (et non "2" malgré l'inscription), en 1587
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, âgé de deux ans et sept mois
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, âgé d'environ sept ans, par Jakob de Monte
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, adolescent
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, adolescent, en costume épiscopal, par Joseph Heintz
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, alors évêque de Passau et Strasbourg
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, par Giovanni Fontana, fresque de la "Salle Espagnole" du château d'Ambras, à Innsbruck
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol, au moment de son mariage
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol
Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol
Léopold V et Claudia de Médicis, archiduc et archiduchesse d'Autriche-Tyrol, lors de la translation de Passau à Innsbruck de l'image de Marie-Auxiliatrice de Cranach, par Paul Honecker
Léopold V et Claudia de Médicis, archiduc et archiduchesse d'Autriche-Tyrol, par Kaspar Gras ("Ferdinandeum" d'Innsbruck)
Lettre autographe (en italien) de Léopold V d'Autriche-Tyrol à sa femme Claudia de Médicis, datée du 1<sup>er</sup> août 1632
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, jeune fille
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, par Lorenzo Lippi
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, en sainte Christine de Bolsène (patronne de sa mère Christine de Lorraine)
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, en sainte Catherine d'Alexandrie
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, par Sustermans
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, en veuve, vers 1635, par Franz Luycx
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, en veuve, vers 1640, par Franz Luycx
Claudia de Médicis, archiduchesse d'Autriche-Tyrol, à la fin de sa vie, vers 1648


------


Léopold V, archiduc d'Autriche-Tyrol (1586-1632),
et sa femme Claudia de Médicis (1604-1648)






Léopold d'Autriche-Tyrol était le fils de Charles II d'Autriche-Styrie et de Marie de Bavière.

Il était donc entre autres le frère de l'Empereur Ferdinand II, de Marguerite, reine d'Espagne, de Marie-Madeleine, grande-duchesse de Toscane, et d'Anne et Constance, reines de Pologne.

Claudia de Médicis était la fille de Ferdinand Ier, grand-duc de Toscane et de Christine de Lorraine.

Elle était donc la sœur de Côme II, grand-duc de Toscane, et de Catherine, duchesse de Mantoue.

D'abord évêque de Passau et Strasbourg, Léopold d'Autriche-Tyrol tomba amoureux de Claudia de Médicis au cours d'un voyage en Italie, et revint à l'état laïc pour l'épouser.

Elle était déjà veuve de Frédéric-Ubald della Rovere, duc héritier d'Urbin, dont elle avait eu une fille, Victoire, qui épousa son cousin germain Ferdinand II, grand-duc de Toscane.

Ferdinand II et Victoire étaient donc enfants du frère et de la sœur, mais notons qu'en outre, Ferdinand II était lui-même le neveu du second mari de la mère de sa femme (Ferdinand II étant fils de Madeleine d'Autriche-Styrie, sœur de Léopold V d'Autriche-Tyrol).

Le mariage de Léopold et Claudia fut très heureux, et l'amour qui les unit ne connut aucun nuage. On lira avec beaucoup d'intérêt la lettre présentée ici, envoyée à son épouse par l'archiduc alors aux armées. Elle est écrite en italien, langue qu'ils parlaient entre eux dans leur intimité.

En voici la traduction, qui rend d'ailleurs mal - je le regrette - le ton charmant, affectueux et familier, de l'italien original ("tradutore, traditore"…) :

"À la sérénissime dame mon épouse très aimée.

Vous aurez appris par Kinseck la bonne nouvelle de la retraite des ennemis. Aujourd'hui elle est confirmée de nouveau, avec plus de détails, de façon aussi claire que le cristal. Nous avons bien de quoi rendre grâce à Dieu et à saint Ignace. Pour l'instant je ne peux pas écrire plus, parce que j'ai tant à faire que je ne sais plus où j'ai la tête. Du moins sachez que je me porte bien, et j'espère vous revoir vite. Embrassez tous mes enfants.
De Nassereith, le 1er août 1632.

De Votre Altesse,
Le très aimant et très fidèle mari,

Léopold
"


Léopold et Claudia eurent essentiellement :

- Charles-Ferdinand, archiduc d'Autriche-Tyrol ;

- Sigismond-François, archiduc d'Autriche-Tyrol ;

- Isabelle-Claire, qui épousa Charles II, duc de Mantoue ;

- Marie-Léopoldine, qui épousa son cousin germain l'Empereur Ferdinand III.