AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Annonciation
Liste complète des personnages

Jean III, roi de Portugal

Jean III, roi de Portugal, enfant, détail du "Triptyque des Infants" par le Maître de Lourinhã
Jean III, roi de Portugal, jeune homme
Jean III, roi de Portugal
Jean III, roi de Portugal, avec son patron saint Jean-Baptiste, par Cristovão Lopes
Jean III, roi de Portugal
Jean III, roi de Portugal
Jean III, roi de Portugal
Jean III, roi de Portugal
Jean III, roi de Portugal


Catherine d'Autriche, infante d'Espagne, reine de Portugal

Catherine d'Autriche, reine de Portugal, jeune femme, en Sainte Catherine d'Alexandrie, par Dominguo Pereira Carvalho
Catherine d'Autriche, reine de Portugal, d'après Moro
Catherine d'Autriche, reine de Portugal


Pendants

Jean III, roi de Portugal, par Moro
Catherine d'Autriche, reine de Portugal, par Moro
Jean III, roi de Portugal, avec son patron saint Jean-Baptiste, par Cristovão Lopes, d'après le portrait de Moro
Catherine d'Autriche, reine de Portugal, avec sa patronne Sainte Catherine d'Alexandrie, par Cristovão Lopes, d'après le portrait de Moro


------


Jean III, roi de Portugal (1502-1557),
et sa femme Catherine d'Autriche, infante d'Espagne (1507-1578)






Catherine d'Autriche, enfant, avec ses frère et sœurs : ICI.


Jean III, roi de Portugal était le fils de Manuel le Fortuné, roi du Portugal, et de Marie d'Aragon.

Catherine d'Autriche était la fille de Philippe le Beau, et de Jeanne la Folle.

Jean III épousa donc à la fois sa belle-sœur, puisque Catherine était sœur de Charles-Quint, époux d'Isabelle de Portugal, sœur de Jean III ; et sa cousine germaine, car leurs mères Marie d'Aragon et Jeanne la Folle étaient sœurs.

Jean et Catherine eurent essentiellement :

- Marie-Manuelle, qui épousa son double cousin germain Philippe II, roi d'Espagne ;

- Jean-Manuel, infant de Portugal.

On remarquera le splendide portrait de Catherine d'Autriche par Moro, qui a su rendre vigoureusement sur ce visage à la fois laid, intelligent, et majestueux, le caractère énergique de la reine, alors régente pendant la minorité de son petit-fils Dom Sébastien (le portrait de Jean III qui forme pendant est une version posthume).

La lettre pliée sur la table à ses côtés signifie que la souveraine exerce de son chef les fonctions du gouvernement. Mais, de façon quasi-symétrique, la mouche discrètement posée sur le mouchoir de dentelle que Catherine tient dans la main droite rappelle que tant de puissance n'en reste pas moins pure vanité, et que lorsque son heure sera venue, la mort et la décomposition n'épargneront pas plus la reine que le plus humble de ses sujets…