AMATOR TEMPORIS ACTI

Bienvenue sur le site de Guillaume Attlane



Annonciation
Liste complète des personnages
Les infants Don Carlos et Don Ferdinand en 1610, par Lopez Palanco
Don Carlos d'Autriche, infant d'Espagne, par Velasquez
Don Carlos d'Autriche, infant d'Espagne, d'après Velasquez
Don Ferdinand d'Autriche, infant d'Espagne, enfant, par Gonzalez
Don Ferdinand d'Autriche, infant d'Espagne (à gauche), avec son frère Alphonse et sa sœur Marguerite, par Gonzalez
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, enfant, par Pantoja de la Cruz
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, jeune homme, en tenue de chasse, par Velasquez
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, jeune homme
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, jeune homme, école espagnole
Philippe IV, roi d'Espagne, faisant Gouverneur Général des Pays-Bas son frère Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, par Gerhard Seghers
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, en tenue de général, par Van Dyck
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, en tenue de général, par Jan van den Hoecke
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, en tenue de général, atelier de Rubens
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, en tenue de général, atelier de Gaspard de Crayer
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, par Gaspard de Crayer
Don Ferdinand d'Autriche, le Cardinal-Infant, atelier de Gaspard de Crayer
Le Cardinal-Infant à la bataille de Nordlingen, par Rubens


------


Don Carlos d'Autriche, infant d'Espagne (1607-1632)

et

Don Ferdinand d'Autriche, infant d'Espagne (1609-1641),
cardinal-archevêque de Tolède, primat d'Espagne,
dit le Cardinal-Infant






Don Carlos, enfant, avec sa sœur Marie-Anne, future impératrice d'Allemagne : ICI.


Carlos et Ferdinand d'Autriche, infants d'Espagne, étaient les fils de Philippe III, roi d'Espagne, et de Marguerite d'Autriche-Styrie.

Carlos, sur le portrait le représentant enfant avec son frère, est costumé en dominicain, selon un usage fort en vogue à cette époque chez les Habsbourg d'Espagne, qui consistait à affilier les enfants dès leur naissance à une confrérie ou à un tiers-ordre. L'usage avait également cours chez les souverains d'Italie : on verra par exemple le portrait du petit François de Médicis, prince de Capistran, vêtu pour sa part en franciscain. Les reines d'Espagne affectionnaient de même la tenue dominicaine lorsqu'elles devenaient veuves (voir les portraits de la belle-sœur de ces princes, Marie-Anne d'Autriche).

Carlos mourut à 25 ans sans alliance et sans postérité.


Ferdinand fut cardinal-archevêque de Tolède et gouverneur général des Pays-Bas.

Il eut une fille naturelle, qui naquit à Bruxelles, mais dont on ignore la mère :

- Marie-Anne, religieuse au Monastère Royal des Carmélites Déchaussées de Madrid.


Rappelons que Carlos et Ferdinand étaient également les frères de Philippe IV, roi d'Espagne, d'Anne d'Autriche, reine de France, et de Marie-Anne d'Autriche, impératrice d'Allemagne.